Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2007

CTE du 25 janvier 2007, première rencontre avec le directeur du CH L'Aigle

     Monsieur le Directeur,

     Avec votre arrivée, c’est la fin de l’ère MICHEL, fonctionnaire au poste de directeur sous le statut de la fonction publique hospitalière. 

     Statut pour lequel il n’a pas eu un grand  respect : par exemple, des contrats de travails illégaux (DRH, AEQ, AS en CDI), le mépris des instances représentatives du personnel et donc de ses collègues : du soignant à l’administratif en passant par les logistiques.

     Sachez, Mr le Directeur, que la CGT envisage de demander une expertise comptable, notamment pour éclaircir le financement du cabinet conseil CAP GEMINI, qui est entré dans notre établissement avec Mr MICHEL, pour une mission définie et qui se trouve aujourd’hui derrière une multitude de projets (OAP, informatique…). CAP GEMINI fait partie des requins à l’affût des budgets de la sécurité sociale.

     On peut considérer que CAP GEMINI est au CH de l’Aigle ce que sont les doryphores aux pommes de terre !!!

     Les hôpitaux « ont joué le jeu » de la T2A et sont pour 80% d’entre eux en déficit (3,8 millions d’euros pour le CH de L’Aigle*) contrairement aux cliniques privées qui ont vu par ce biais le moyen de frauder la sécurité sociale ; preuve que cette réforme ainsi que la nouvelle gouvernance ne sont pas les solutions adéquates aux problèmes de santé en France. 

     La CGT n’accompagnera en aucun  cas ces réformes.

     En plus de ces problèmes budgétaires, Mr le Directeur, vous avez à regagner la crédibilité de la direction auprès des agents, nous sommes heureux de vous avoir entendu « homme de terrain » lors des vœux. Homme de terrain que se disait également Mr MICHEL, surtout à son  arrivée avec son petit cahier bleu que nous n’avons jamais revu. Nous sommes heureux de savoir que quelqu’un va descendre de la tour d’ivoire constater les conditions de travail dans les services.

     Ce que nous déplorons aussi lors des voeux, ce sont les propos inexacts de Mr YVON, maire de L'aigle et président du C.A. de l'hopital, sur le financement du projet immobilier. Nous tenons à rappeler :

o                   Qu’aucun plan de financement n’a été établi pour le projet immobilier.

o                   Que c’est le gouvernement que soutient Mr YVON qui nous met dans ces difficultés financières.

     En espérant, Monsieur le Directeur, que nos relations seront constructives et basées sur le respect mutuel, nous vous souhaitons donc la bienvenue.

* estimation : octobre 2006                                 

 

Les commentaires sont fermés.