Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2007

35 HEURES : Remise en Cause


Ce mardi 19 juin 2007, Mr le Directeur a convié les organisations syndicales afin de nous présenter son projet concernant essentiellement les services soignants :

- Horaire journalier de travail à 7 heures 30 plus une demi heure de repas sur le temps personnel :
Soit :
         * Une amplitude horaire de 8 heures
         * Passage de 20 RTT à 15 RTT



Ceci n’est pas une nouveauté puisque ce projet est dans les tiroirs de toutes les directions, introduit par le ministère de la santé, via les A.R.H depuis plusieurs années, voir le C.O.M 2005!!!
Cette réorganisation nous est présentée par Mr le Directeur sous prétexte du déficit alarmant du CH de l’Aigle : réforme incontournable pour compenser le non remplacement des départ en retraite : moins 5 R.T.T par agent, c’est 22 agents supplémentaires dans l’année !!

0c92cdc31981c341bee97d9770a70128.gifPosition défendue par la C.G.T : nous exigeons le respect des textes relatifs au temps de travail dans la fonction publique et donc au respect de 35 heures : si le temps de repas n’est plus dans le temps de travail, les agents ne sont plus à la disposition de l’employeur !!!

Nous n’accepterons jamais une organisation qui, sournoisement, inviterait les agents à travailler gratuitement : pendant la demi heure dite de repas, comme cela se produit dans nombre d’hôpitaux !!!

En conséquence, nous avons demandé à la direction :

- Les gains réels en temps de travail et financier réalisés par la suppression de 5 R.T.T par agents.

- L’organisation, par service, d’un véritable temps de repas (une demi heure) dans des conditions d’hygiène et de repos décente, hors temps de travail.

- Pour ce faire, la direction propose la mise à disposition de salles réfectoire, équipées (micro-ondes, frigos, etc.), ainsi que la possibilité de se faire livrer des repas par le service des cuisines


Enfin, la C.G.T ne sera pas dans l’orchestre des pleureuses demandant des efforts supplémentaire au personnel sous prétexte de la faillite, voulue par nos gouvernants, des hôpitaux publics.
Ce ne sont pas les 35 heures qui sont la cause de ces déficits mais bien un manque chronique de financement de la santé publique dans notre Pays et peut être aussi la merveilleuse gestion de M. MICHEL notre ex-directeur (ayons une pensée pour lui, soi disant promu à CAEN).

De l’argent il y en a :
- 2005 : 267 Milliards de ressources nouvelles pour les entreprises Françaises, sources : compte de la Nation.
 -2006 : 100 Milliards de profits nets pour les entreprises du C.A.C 40.Et 65 Milliards d’aides publiques !!


PROCHAINE REUNION AVEC LA DIRECTION LE JEUDI 26 JUIN 2007

Les commentaires sont fermés.