Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2007

ENFIN LE BON SENS L'EMPORTE !!!

Grâce à la mobilisation du personnel des services, soutenue par les militants de la CGT, la direction renonce à appliquer les nouveaux horaires de travail dés le 03 Septembre 2007.

L’échéance est reportée au 1erOctobre 2007 (Information officielle de Mme DEBLOCK le 30/08/07 à 17h00).

 

Le C.T.E. se réunirait le 18 Septembre 2007 ? (Bruit de couloir !!!)

 

Pour ce C.T.E., les élus CGT exigerons :

  • La présentation des horaires par service.

  • Le respect du statut, particulièrement en matière de temps de repas ; de temps d’habillage.

 

Dans cette dernière période, nous avons pu constater avec quel mépris Mr le Directeur traite les militants syndicaux et les élus du personnel :

  •  
    • Réunion du C.T.E. le 18 Septembre 2007 « tout l’hôpital est informé, sauf les principaux concernés : le secrétaire et les élus du personnel !! »

    • Pas de réponse aux courriers.

 

Il est vrai que l’on découvre les raisons de sa nomination au C.H. de L’AIGLE :

Mise en œuvre aux forceps de la politique gouvernementale de casse du service public.

En contre partie (entre autre) d’une prime de 10 000 EUROS !!!

 

Très tranquillement, les militants de la CGT ne cèderont rien sur la défense du service public, le respect des malades et du personnel ; lequel dans sa très grande majorité continuera à assurer sa mission avec « conscience active et responsable ».

 

MOBILISONS NOUS TOUS

 

HALL DE LA RADIO

 

JEUDI 13 SEPTEMBRE 2007

 

 

HEURE D'INFORMATION
 
SYNDICALE

 

 le 30 août 2007

27/08/2007

PRIME " AU MERITE" pour les directeurs !!!!!

COMMUNIQUE DE PRESSE

a45c50e8d419241e4a0cc23bde5439ca.gif

 

 

 

10 000 Euros

 

telle est la prime « au mérite » versée par le gouvernement aux Directions de 58 centres hospitaliers jugés peu attractifs de notre pays (en contre partie d’un engagement à rester 5 ans dans l’établissement).

 

Trois hôpitaux de l’Orne seraient concernés :

L’AIGLE, ALENCON et FLERS !

 

Quatre critères ont été retenu par le ministère de la santé pour justifier ce bonus en or :

  • Une situation financière complexe.

  • Un contexte local délicat.

  • Un isolement géographique.

  • Un climat social difficile et récurent.

 

Cette action du gouvernement est une véritable provocation à l’encontre des personnels de ces hôpitaux, confrontés journellement à des conditions de travail difficiles, à des remises en cause du statut de la fonction publique en particulier sur le temps de travail, ajoutés à des salaires souvent au S.M.I.C pour les plus petites catégories.Sans parler de la précarisation des emplois : C.D.D, C.A.E.

 

Plutôt que d’engager des mercenaires pour transformer l’Hôpital public en entreprise de production de soins

le gouvernement aurait été plus inspiré de répondre aux revendications des salariés et de la C.G.T : mise en œuvre d’une grande politique en faveur de la protection sociale et de la santé : résorption des déficits cumulés, création d’emplois, formations de professionnels, plans d’investissements, ouverture de négociations sur les carrières, les salaires et le respect du statut de la Fonction Publique Hospitalière.

 

Le 23 Octobre prochain,

en votant pour les listes C.G.T aux élections professionnelles

dans les établissements de santé publique, les personnels feront une première réponse à cette provocation !!

 

 

ALENCON LE 24 AOUT 2007