Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2007

Revendications prochains C.T.E

 

Le 17 Octobre 2007

 Déclaration des élus CGT

sur l’EPRD 2008

(rapport préliminaire)

 

CTE CH L'AIGLE

du 17 Octobre 2007

1èreconstatation :

L’activité du Centre Hospitalier, toutes spécialités confondues, est stable avec une tendance à l’augmentation dans certaines disciplines (notamment la Chirurgie).

Notre établissement de santé publique joue donc son rôle, indispensable, auprés de la population Aiglonne.

Des possibilités d’augmentation d’activités et donc de service auprés de la population existent.


2èmeconstatation :

Le déficit (5.2 millions au 31/12/06 ; environ 7 millions fin 2007) est dû à un sous-financement des hopitaux publics et à un passif de plus d’un million d’euros dû à la gestion de notre ex-directeur Mr MICHEL, bien que nous ayons enregistré positivement une dotation de 405000€ de la tutelle en 2007.

Son financement ( organisé par les gouvernements successifs) par le passage à la T2A à 100% en 2008 (sans faire le bilan des années précédentes) aura des répercutions négatives sur notre hôpital.

Une fois de plus nous dénonçons ce mode de financement qui privilégie une gestion purement financière au détriment d’un financement partant des besoins de la population.

La CGT fait depuis des années des propositions pour un nouveau financement de la sécurité sociale :

Modulation des cotisations patronales

Taxation des placements financiers des entreprises

Taxation des stocks options ( rapport de la court des comptes 3 millards Euros en 2006)

 

Nous dénonçons aussi la prévision de l’ONDAM 2008 à +2% : c’est le coup de poignard qui va tuer le principe même de l’hopital public, en particulier les hopitaux de proximité dont le CH de l’Aigle.

La CGT revendique un ONDAM à + 6% au minimum

C’est pour toutes ces raisons que la CGT appelle le personnel à manifester demain 18 Octobre 2007 et vote contre le rapport préliminaire de l’EPRD 2008.

ELECTIONS PROFESSIONNELLES OCTOBRE 2007

 

Mardi 23 Octobre 2007

 

 La C.G.T. est reconduite par le personnel :

 

1ère  organisation syndicale

 

de l’ ‘Hôpital de l’Aigle

avec la majorité absolue

 

Commissions Paritaires Locales :

  

 

2007 (%)

Evolution /2003 (%)

Sur 12 sièges

CGT

61.77

+4.17

8

CFDT

29.69

+10.24

4

FO

8.53

-14.38

0

 

 

 

 

 

 

  

 

 

       Commissions Paritaires Départementales :

  

 

2007 (%)

Evolution /2003 (%)

CGT

60.19

+2.59

CFDT

28.60

+3.82

FO

8.22

-8.97

 

 

 

 

 

 

 

 

   Comité Technique d’Etablissement :

  

 

2007 (%)

Evolution /2003 (%)

Sur 16 sièges

CGT

58.28

- 3.41

10

CFDT

32.59

+16.90

5

FO

9.11

-13.46

1

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bureau syndical remercie les 211

salariés (du cadre à l'ASH) qui ont

voté pour les candidats présentés par

la C.G.T.

 

 

         Ceux-ci, confortés par la confiance renouvelée
         du personnel, continuerons à œuvrer dans l’’union
         la plus large pour la défense de notre hôpital et
         les revendications des personnels.

           Cette force syndicale sera bien nécessaire pour

           s’opposer aux mauvais coups portés par le

           gouvernement contre la sécurité sociale, les

           retraites, le droit à la santé pour tous, le pouvoir

           d’achat et le statut de la fonction hospitalière.

 

           A ce propos, nous vous annonçons d'hores et déjà

                 

           Une journée de mobilisation

           Mardi 20 Novembre 2007

 

                        sur ces revendications :

          pouvoir d’achat, salaires…

 

          Quant au taux de participation (environ 61%) très

          honorable, nous entendons déjà ceux-là même (qui

          n’ont rien fait pour inciter le personnel à voter)

          pleurer sur le taux d’abstention :

  1. Le ministère de la santé pour la sortie très tardive du décret

  2. Mr LISMONDE, Directeur du CH de l’Aigle (bien dans la ligne du gouvernement)

  • qui a refusé les enveloppes « T » (affranchissement payé par l’hôpital pour les votes par correspondance)

  • ainsi que l’éditorial du secrétaire du CTE en première page de l’ECHOPITAL

  • qui s’est bien gardé dans les réunions de services d’inciter le personnel à voter, y compris dans le plan de communication financé par l’ARH. C’était pourtant son devoir !

  • a mis à la disposition des Ressources Humaines une équipe des plus réduite pour la préparation des élections (tache lourde et importante).

 

           Malgré ces barrages notre légitimité

 

           syndicale et donc la représentativité

 

         
           de la CGT est incontestable !!