Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2008

GREVE : SAUVONS L'HOPITAL

 

 

GREVE ET MANIFESTATION

 

DU 06 MARS 2008

 

 

CENTRE HOSPITALIER

 

DE L’AIGLE

 

Prise de parole Place de la mairie :

Aujourd’hui, à l’appel unitaire des organisations syndicales CGT/FO/CFDT le personnel du Centre Hospitalier de l’Aigle est en grève et en colère pour défendre l’Hôpital Public de l’Aigle.

Les Aides Soignants, les Infirmières, les Cadres, les Personnels Administratifs, les Manipulateurs Radio,  les Ouvriers, les Cuisiniers, les Agents de la Blanchisserie, les Médecins (présents et soutenant notre mouvement) en ont marre :

  • Des promesses non-tenues.

  • Des conditions de travail qui se détériorent.

  • Du « travaillez plus pour de moins en moins de considérations ».

  • Des pressions morales et de certaines maltraitances.

  • Des glissements de taches incessants.

  • Des effectifs minimum.

  • Des guerres Commission Médicale d’Etablissement / Direction

  • Une Direction des Ressources Humaines inexistante et des erreurs chaque mois sur les paies.

  • De l’irrespect envers les représentants syndicaux et élus du personnel : rétentions d’informations, projets bouclés sans leurs avis (voir pole ASHQ)

  • Des plans de formations anémiques et reprenant que trop rarement les désirs des agents (entre autre les formations qualifiantes, en promotions sociales).

  • Des non réponses, entre autre depuis fin Décembre 2007 : avenir des contrats CAE et CAV de la blanchisserie, avenir de la Santé Mentale

 

Quel contrat d’objectif et de Moyen après les élections ?

 Avec quelle Direction ?

Le directeur serait sur le départ ? « Mais on ne doit pas le dire !!!! »

Avec le soutien de la population, nous exigeons des pouvoirs publics et des élus, c'est-à-dire du président du Conseil d’Administration, Mr YVON, de Mr le Député Mr LENOIR, des engagements clairs et précis sur le maintien du potentiel de soins de notre hôpital :

  • Chirurgie

  • Médecine

  • Plateau technique (bloc/radio)

  • Urgences

  • Maternité

  • Santé Mentale

  • Maisons de Retraites

  • Ecole d’infirmières (IFSI)

  • Services Logistiques et Administratifs

ON PEUT EN EFFET ETRE INQUIETS

Les réformes de gestion des hôpitaux Publics engagées depuis 4 ans ont plongé les hôpitaux dans le marasme financier et organisationnel que l’on subit aujourd’hui :

  1. Nouvelle Gouvernance

  2. Tarification A l’Activité (T2A)

Le silence de nos élus Ornais et donc Aiglons (Mrs YVON, LENOIR, GOUSSIN) sur ce dossier n’est pour le moins pas étonnant puisqu’ils ont approuvé, validé, voté ces réformes.

 

  • La Tarification A l’Activité qui se traduit par un déficit de 7 millions d’Euros pour le CH de l’Aigle.

  • La Nouvelle Gouvernance qui se heurte à des blocages administratifs, entre autre, de certains médecins, qui sont devenus par ces lois la pierre angulaire de la gestion des services (pôles).
  • Blocage volontaire et/ou subi compte tenu de la complexité de ce nouveau système.

Maintenant l’hôpital doit devenir pour nos dirigeants ultra libéraux « une entreprise productrice de soins !!! »

La santé devenant une marchandise !!

Et notre statut balancé aux orties : promesse de Mr SARKOZY

Il va sans dire que la CGT et ses militants, avec le personnel et le soutien de la population, va mettre tout œuvre pour contrer ces dérives dangereuses pour le respect du droit à la santé pour tous


Pour ce qui est de la reconstruction du Centre Hospitalier de l’Aigle :

C’est bien vous Mr YVON qui annonçait ce projet il y a 3 ans à grand renfort de communiqués de presse.

Pour fin 2007!!!!!

Que s’est il passé en 3 ans ?

Le 1er parpaing n’est pas encore posé !!!

Outre une gestion catastrophique du CH, le projet n’était pas financé ! 40 millions d’euros estimés, sans aucune subvention publique.

Pourtant les moyens existent dans notre pays, les caisses ne sont pas vides pour tout le monde.

  • 60 milliards, par an, sont distribués par l’état et les collectivités locales aux entreprises privées, sans aucun contrôle.

  • Les profits des grandes entreprises explosent (CAC 40).

Il faut une redistribution des richesses créées vers le monde du travail, vers le social ; la dernière provocation scandaleuse du MEDEF qui a octroyé un départ à la retraite à Mr GAUTIER-SAUVAGNAC d’1,5Millions d’euros (pour acheter son silence) ne peut que nous conforter dans nos convictions.

 

 

Les commentaires sont fermés.