Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2008

Rencontre Trimestrielle CGT - ARH

 
                                                                          L’Aigle le 13 mars 2008

Une délégation régionale CGT a été reçue mardi 11 mars 2008 dans le cadre des réunions trimestrielles par Mr BLAIS, Directeur de l’Agence Régionale d’Hospitalisation.

L’hôpital de l’Aigle étant à l’ordre du jour, deux militants CGT de notre établissement ont évoqué les problèmes et interrogations rencontrées dans notre hôpital.

VOICI LES QUESTIONS QUI ONT ETE POSEES ET LES REPONSES DE Mr BLAIS :

 

Questions de la CGT Réponses de L’ARH

Le directeur du CH de L'Aigle part-il ?

De lui-même ou a t-il été congédié par vous ?
Mr Lismonde a demandé une nouvelle affectation
Qui le remplace ? Un directeur intérimaire, en attendant qu’un autre soit nommé. A ce jour, nous n’avons aucun nom
Quelle mission lui sera-t-il demandé ? De faire appliquer un plan de retour à l’équilibre
Le départ de Mr Lismonde soulève encore plus d’inquiétudes sur la pérennisation  de notre hôpital !
Mr Lismonde avait bien pensé un plan de retour à l’équilibre mais n’a pas su le faire appliquer

Que comptez-vous faire face aux départs du directeur, de la responsable des finances, de la directrice des soins, et de l’absence de direction des ressources humaines ?

Pas d’inquiétudes, il y a des personnes compétentes sur place !

Quels objectifs la Mission d’Evaluation et d’Action (MEA) a-t-elle ? Qui viendra ? Quand ? Comment ? Le résultat n’est-il pas décidé d’avance ?

La MEA , a pour objectif d’avoir un oeil extérieur pour analyser et mettre a plat les difficultés. Ces personnes (2 professionnels de la santé) sont envoyées par le ministère sous couvert de l’ARH, ce qui n’est en aucun cas une mise sous tutelle. Je les accompagnerai à l’Aigle pour les présenter mi-avril. Cette mission se déroulera sur 2 à 3 mois. Ils auront à définir les vocations essentielles de l’hôpital

Où en est le projet de reconstruction du CH de L'Aigle ?

La reconstruction ne se fera pas, mais le bassin de l’Aigle a réellement besoin de son hôpital. Pour cela il faut le moderniser et le sécuriser pour le rendre plus attractif

Où en est le projet de rattachement du service de Santé  Mentale avec le CPO d'Alençon ?

En attente et en cours
Quels sont les projets d'avenir pour les services de Chirurgie, de Maternité et de Médecine orientation Cardiologie ? Il faudra tendre vers l’ambulatoire, des organisations différentes et une optimisation de l’utilisation du bloc opératoire (respect des plages horaires pour diminuer le taux de débordement, ouvrir les salles en adéquation avec l’activité).

L’H.A.D. (Hospitalisation A Domicile) est elle une orientation envisageable ?

Oui
   
Pourquoi n'y a-t-il plus de médecin DIM ? Comment les actes pourraient-ils être mieux codifiés ? En effet les actes doivent être impérativement bien cotés par les médecins, sans oublier les diagnostics associés pour ne pas perdre de l’argent
Les personnels paramédicaux ont, pour le plan de retour à l’équilibre, été réorganisés sur l’ensemble des services (mobilité du personnel / suppression de poste / retraités non remplacés). Cette réorganisation devait être faite conjointement avec une modification de distribution des lits et une autre organisation médicale. Rien n’a suivi, seul le personnel est en place, depuis le premier janvier 2008 !

Cette réorganisation a été faite à l’envers, normalement le plan de retour à l’équilibre doit commencer par :

        Une analyse de l’activité et de la position de l’établissement par rapport à la population, le besoin de santé et la forme de prise en charge

· Faire un bon pronostic du développement des activités et leurs évolutions

·        Une bonne organisation : 

 Exemples :

Pour les blocs : un chef de pôle pour une gestion commune, pour une diminution des salles, une meilleure organisation interne des équipes

Pour l’hospitalisation : mise en commun des disponibilités des lits et un développement de l’hospitalisation de jour

·        Fonctionnement : une bonne politique d’achat, une relation codage/facturation

Comment envisagez-vous la résorption de notre déficit (7millons d’euros) ?

Ce n’est pas si dramatique les 7 millions correspondent au déficit cumulé, il n’y a que 2 millions de déficit d’exploitation sur l’année. La résorption sera longue mais tout repose sur un plan de retour à l’équilibre bien suivi

Comment expliquez-vous que nos instances ne se sont pas réunies depuis fin décembre 2007 ?

Je déplore la situation

 

Chacun se fera sa propre opinion !!!!!!!!!

 

Voici notre analyse :

Une fois de plus, le déficit de l’hôpital serait dû à son organisation. Il faut donc encore se réorganiser.

Mr BLAIS soutient l’hôpital par des « maux » et ne fait que déplorer la rupture du dialogue entre le corps  administratif et médical, ainsi que les disfonctionnements et (ou) la désorganisation des médecins.

La rentrée d’argent dans un hôpital avec la T2A, ne peut se faire que par le biais d’une cotation des actes médicaux constante, fiable et pertinente.

 

Quand est-il actuellement à l’hôpital de l’Aigle ?

Il manque actuellement

485 000 € dans les caisses

 

La CGT a toujours dénoncé les cotés pervers de la T2A

et de la nouvelle gouvernance qui avaient pour but de responsabiliser les médecins  !!!


Nous savons que le directeur de l’ARH n’en a que le nom « BLAIS »
puisque aucune rallonge budgétaire n’est en vue,
il va falloir encore se serrer les coudes, l’accouchement risque d’être sans péridurale !

 

 

On dit que trop d’info tue l’info,

est ce que trop de réorganisation
 
n’engendre pas la désorganisation ?

Les commentaires sont fermés.