Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2008

Pour le collectif antidélation

Collectif anti-délation de L’ORNE
Soirée Débat
Le mercredi 9 avril 2008. 20 H 30

Le fichage systématique s’est imposé en quelques mois.
Où en sommes nous dans le traitement sécuritaire de la question
sociale? Comment résister?

Soirée animée par Jean-François Marsac et Pascal Debay du Collectif National Unitaire

ECOLE : Base élèves, arrestations de parents sans papiers

ORGANISMES : fichiers croisés CAF, MSA, ASSEDIC, Inspection Académique, Impôts, Police, Gendarmerie, Justice,

et même EDF !

JUSTICE : Informations transmises au maire, test ADN, incarcération arbitraire après l’exécution des peines.
               Certaines peines pour mineurs identiques à cellesdes adultes
TRAVAIL : Contrôle d’identité ou dépistage sanguin sur le lieu de travail
SANTÉ :    Fichier des hospitalisations d’office, carte vitale, secret médical
DANS VOTRE VILLE : vidéo surveillance, délation, chasse aux sans-papiers
SOCIAL :  Un « secret » de plus en plus partagé


Le Collectif National Unitaire de Résistance à la délation, est soutenu par les associations ou syndicats suivants : CGT,
FSU, SOLIDAIRES, Association Nationale des Assistantes Sociales, Syndicat de la Magistrature, Syndicat des Avocats
de France, Syndicat National des Médecins de PMI, Union Syndicale de la Psychiatrie, Syndicat National des Psychologues,
CNT, Ligue des Droits de l'Homme, Collectif des Etudiants en Travail Social.

13/03/2008

Rencontre Trimestrielle CGT - ARH

 
                                                                          L’Aigle le 13 mars 2008

Une délégation régionale CGT a été reçue mardi 11 mars 2008 dans le cadre des réunions trimestrielles par Mr BLAIS, Directeur de l’Agence Régionale d’Hospitalisation.

L’hôpital de l’Aigle étant à l’ordre du jour, deux militants CGT de notre établissement ont évoqué les problèmes et interrogations rencontrées dans notre hôpital.

VOICI LES QUESTIONS QUI ONT ETE POSEES ET LES REPONSES DE Mr BLAIS :

 

Questions de la CGT Réponses de L’ARH

Le directeur du CH de L'Aigle part-il ?

De lui-même ou a t-il été congédié par vous ?
Mr Lismonde a demandé une nouvelle affectation
Qui le remplace ? Un directeur intérimaire, en attendant qu’un autre soit nommé. A ce jour, nous n’avons aucun nom
Quelle mission lui sera-t-il demandé ? De faire appliquer un plan de retour à l’équilibre
Le départ de Mr Lismonde soulève encore plus d’inquiétudes sur la pérennisation  de notre hôpital !
Mr Lismonde avait bien pensé un plan de retour à l’équilibre mais n’a pas su le faire appliquer

Que comptez-vous faire face aux départs du directeur, de la responsable des finances, de la directrice des soins, et de l’absence de direction des ressources humaines ?

Pas d’inquiétudes, il y a des personnes compétentes sur place !

Quels objectifs la Mission d’Evaluation et d’Action (MEA) a-t-elle ? Qui viendra ? Quand ? Comment ? Le résultat n’est-il pas décidé d’avance ?

La MEA , a pour objectif d’avoir un oeil extérieur pour analyser et mettre a plat les difficultés. Ces personnes (2 professionnels de la santé) sont envoyées par le ministère sous couvert de l’ARH, ce qui n’est en aucun cas une mise sous tutelle. Je les accompagnerai à l’Aigle pour les présenter mi-avril. Cette mission se déroulera sur 2 à 3 mois. Ils auront à définir les vocations essentielles de l’hôpital

Où en est le projet de reconstruction du CH de L'Aigle ?

La reconstruction ne se fera pas, mais le bassin de l’Aigle a réellement besoin de son hôpital. Pour cela il faut le moderniser et le sécuriser pour le rendre plus attractif

Où en est le projet de rattachement du service de Santé  Mentale avec le CPO d'Alençon ?

En attente et en cours
Quels sont les projets d'avenir pour les services de Chirurgie, de Maternité et de Médecine orientation Cardiologie ? Il faudra tendre vers l’ambulatoire, des organisations différentes et une optimisation de l’utilisation du bloc opératoire (respect des plages horaires pour diminuer le taux de débordement, ouvrir les salles en adéquation avec l’activité).

L’H.A.D. (Hospitalisation A Domicile) est elle une orientation envisageable ?

Oui
   
Pourquoi n'y a-t-il plus de médecin DIM ? Comment les actes pourraient-ils être mieux codifiés ? En effet les actes doivent être impérativement bien cotés par les médecins, sans oublier les diagnostics associés pour ne pas perdre de l’argent
Les personnels paramédicaux ont, pour le plan de retour à l’équilibre, été réorganisés sur l’ensemble des services (mobilité du personnel / suppression de poste / retraités non remplacés). Cette réorganisation devait être faite conjointement avec une modification de distribution des lits et une autre organisation médicale. Rien n’a suivi, seul le personnel est en place, depuis le premier janvier 2008 !

Cette réorganisation a été faite à l’envers, normalement le plan de retour à l’équilibre doit commencer par :

        Une analyse de l’activité et de la position de l’établissement par rapport à la population, le besoin de santé et la forme de prise en charge

· Faire un bon pronostic du développement des activités et leurs évolutions

·        Une bonne organisation : 

 Exemples :

Pour les blocs : un chef de pôle pour une gestion commune, pour une diminution des salles, une meilleure organisation interne des équipes

Pour l’hospitalisation : mise en commun des disponibilités des lits et un développement de l’hospitalisation de jour

·        Fonctionnement : une bonne politique d’achat, une relation codage/facturation

Comment envisagez-vous la résorption de notre déficit (7millons d’euros) ?

Ce n’est pas si dramatique les 7 millions correspondent au déficit cumulé, il n’y a que 2 millions de déficit d’exploitation sur l’année. La résorption sera longue mais tout repose sur un plan de retour à l’équilibre bien suivi

Comment expliquez-vous que nos instances ne se sont pas réunies depuis fin décembre 2007 ?

Je déplore la situation

 

Chacun se fera sa propre opinion !!!!!!!!!

 

Voici notre analyse :

Une fois de plus, le déficit de l’hôpital serait dû à son organisation. Il faut donc encore se réorganiser.

Mr BLAIS soutient l’hôpital par des « maux » et ne fait que déplorer la rupture du dialogue entre le corps  administratif et médical, ainsi que les disfonctionnements et (ou) la désorganisation des médecins.

La rentrée d’argent dans un hôpital avec la T2A, ne peut se faire que par le biais d’une cotation des actes médicaux constante, fiable et pertinente.

 

Quand est-il actuellement à l’hôpital de l’Aigle ?

Il manque actuellement

485 000 € dans les caisses

 

La CGT a toujours dénoncé les cotés pervers de la T2A

et de la nouvelle gouvernance qui avaient pour but de responsabiliser les médecins  !!!


Nous savons que le directeur de l’ARH n’en a que le nom « BLAIS »
puisque aucune rallonge budgétaire n’est en vue,
il va falloir encore se serrer les coudes, l’accouchement risque d’être sans péridurale !

 

 

On dit que trop d’info tue l’info,

est ce que trop de réorganisation
 
n’engendre pas la désorganisation ?

09/03/2008

GREVE : SAUVONS L'HOPITAL

 

 

GREVE ET MANIFESTATION

 

DU 06 MARS 2008

 

 

CENTRE HOSPITALIER

 

DE L’AIGLE

 

Prise de parole Place de la mairie :

Aujourd’hui, à l’appel unitaire des organisations syndicales CGT/FO/CFDT le personnel du Centre Hospitalier de l’Aigle est en grève et en colère pour défendre l’Hôpital Public de l’Aigle.

Les Aides Soignants, les Infirmières, les Cadres, les Personnels Administratifs, les Manipulateurs Radio,  les Ouvriers, les Cuisiniers, les Agents de la Blanchisserie, les Médecins (présents et soutenant notre mouvement) en ont marre :

  • Des promesses non-tenues.

  • Des conditions de travail qui se détériorent.

  • Du « travaillez plus pour de moins en moins de considérations ».

  • Des pressions morales et de certaines maltraitances.

  • Des glissements de taches incessants.

  • Des effectifs minimum.

  • Des guerres Commission Médicale d’Etablissement / Direction

  • Une Direction des Ressources Humaines inexistante et des erreurs chaque mois sur les paies.

  • De l’irrespect envers les représentants syndicaux et élus du personnel : rétentions d’informations, projets bouclés sans leurs avis (voir pole ASHQ)

  • Des plans de formations anémiques et reprenant que trop rarement les désirs des agents (entre autre les formations qualifiantes, en promotions sociales).

  • Des non réponses, entre autre depuis fin Décembre 2007 : avenir des contrats CAE et CAV de la blanchisserie, avenir de la Santé Mentale

 

Quel contrat d’objectif et de Moyen après les élections ?

 Avec quelle Direction ?

Le directeur serait sur le départ ? « Mais on ne doit pas le dire !!!! »

Avec le soutien de la population, nous exigeons des pouvoirs publics et des élus, c'est-à-dire du président du Conseil d’Administration, Mr YVON, de Mr le Député Mr LENOIR, des engagements clairs et précis sur le maintien du potentiel de soins de notre hôpital :

  • Chirurgie

  • Médecine

  • Plateau technique (bloc/radio)

  • Urgences

  • Maternité

  • Santé Mentale

  • Maisons de Retraites

  • Ecole d’infirmières (IFSI)

  • Services Logistiques et Administratifs

ON PEUT EN EFFET ETRE INQUIETS

Les réformes de gestion des hôpitaux Publics engagées depuis 4 ans ont plongé les hôpitaux dans le marasme financier et organisationnel que l’on subit aujourd’hui :

  1. Nouvelle Gouvernance

  2. Tarification A l’Activité (T2A)

Le silence de nos élus Ornais et donc Aiglons (Mrs YVON, LENOIR, GOUSSIN) sur ce dossier n’est pour le moins pas étonnant puisqu’ils ont approuvé, validé, voté ces réformes.

 

  • La Tarification A l’Activité qui se traduit par un déficit de 7 millions d’Euros pour le CH de l’Aigle.

  • La Nouvelle Gouvernance qui se heurte à des blocages administratifs, entre autre, de certains médecins, qui sont devenus par ces lois la pierre angulaire de la gestion des services (pôles).
  • Blocage volontaire et/ou subi compte tenu de la complexité de ce nouveau système.

Maintenant l’hôpital doit devenir pour nos dirigeants ultra libéraux « une entreprise productrice de soins !!! »

La santé devenant une marchandise !!

Et notre statut balancé aux orties : promesse de Mr SARKOZY

Il va sans dire que la CGT et ses militants, avec le personnel et le soutien de la population, va mettre tout œuvre pour contrer ces dérives dangereuses pour le respect du droit à la santé pour tous


Pour ce qui est de la reconstruction du Centre Hospitalier de l’Aigle :

C’est bien vous Mr YVON qui annonçait ce projet il y a 3 ans à grand renfort de communiqués de presse.

Pour fin 2007!!!!!

Que s’est il passé en 3 ans ?

Le 1er parpaing n’est pas encore posé !!!

Outre une gestion catastrophique du CH, le projet n’était pas financé ! 40 millions d’euros estimés, sans aucune subvention publique.

Pourtant les moyens existent dans notre pays, les caisses ne sont pas vides pour tout le monde.

  • 60 milliards, par an, sont distribués par l’état et les collectivités locales aux entreprises privées, sans aucun contrôle.

  • Les profits des grandes entreprises explosent (CAC 40).

Il faut une redistribution des richesses créées vers le monde du travail, vers le social ; la dernière provocation scandaleuse du MEDEF qui a octroyé un départ à la retraite à Mr GAUTIER-SAUVAGNAC d’1,5Millions d’euros (pour acheter son silence) ne peut que nous conforter dans nos convictions.

 

 

04/03/2008

APPEL A LA GREVE A L'HOPITAL DE L'AIGLE

HOPITAL 
 
EN DANGER !!!!!!

 

 

Le personnel du centre hospitalier s’adresse à la population aiglonne :

 

En effet, nous sommes inquiets de l’avenir de notre hôpital et déterminés à le défendre.

Un préavis de grève a été déposé pour le jeudi 6 mars pour les motifs suivants :

    - L'avenir de laprise en charge des patients

    - La perennisation de nos emplois

    - La pérennisation du centre hospitalier de L'Aigle

 

De plus :

    - Le projet d'Etablissement (CPOM) est en attente depuis début décembre 2007

    - Le déficit financier était de 7 millions d'euros fin 2007

    - Le sentiment d'abandon des tutelles se ressent de plus en plus

    - Il n'y a pas eu de réunions des instances au sein de l'hopital en 2008

    - Nous dénoncons l'absence de travail de collaboration entre les corps administratifs, médicaux et non médicaux

    - Le projet de construction du nouvel hôpital est à l'arrêt

 

 

Le personnel est inquiet : les conditions de travail se détériorent

Nous n’accepterons plus certaines maltraitances et pressions morales.

 Le personnel non médical a participé au plan de retour à l’équilibre financier.

 En est il de même pour tous les acteurs de l’hôpital ?

 

Pour sauvegarder votre hôpital, il faut un maire, un président du Conseil d’Administration, et des élus, réellement engagés.

 

NOUS COMPTONS

 

SUR VOTRE SOUTIEN !

 

 

JEUDI 6 MARS 2008

 

772533361.jpg A l'appel de toutes

les sections syndicales

du CH L'Aigle

 

Marche de soutien

à 10 heures:

Départ de l’hôpital avec le personnel

 
 
 

Rassemblement à 11 heures :

 

Place de la mairie

                               

 

13:50 Publié dans Manifs-Grèves | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cgt

03/03/2008

COURRIER OFFICIEL GREVE DU 6 mars 2008

Courrier adressé ce jour à

M. le Directeur du CH de L'AIGLE

 

Le 29 Février 2008

 

Monsieur le Directeur, nous avons l'honneur de déposer auprès de vous un 

 

 préavis de grève

pour le Jeudi 06 Mars 2008,

 

conformément au 3ème alinéa de l’article 3 de la loi n° 777 du 31 Juillet 1963.

Pour les agents soumis à des services continus et dont les horaires d’embauche et de débauche débordent les jours et horaires précités, le préavis doit couvrir les agents en amont et en aval de ces journées.

Nous attirons votre attention sur le fait que ce préavis est valable pour l’ensemble des personnels médicaux et non médicaux relevant des établissements visés par la loi du 31 Juillet 1963 (article 1er), à savoir, notamment :

 - les établissements sanitaires et sociaux de la fonction publique hospitalière

 

Nous renouvelons la volonté des personnels en lutte, de voir s’ouvrir de véritables négociations et informations en vue du règlement des revendications portées par l’action de ces personnels à savoir :

 

  • L’avenir de la prise en charge des patients

  • La pérennisation de nos emplois

  • La pérennisation de l’hôpital :

                 CPOM en attente depuis début décembre 2007

                 Déficit financier

                 Sentiment d’abandon des tutelles

                 Plus de réunions des instances depuis fin 2007

                                    (CA, CME, CTE, CSIRMT, CLIN)

                 Difficulté à travailler au quotidien

 

                Projet de construction du nouvel hôpital ???         

Dans l’attente, nous vous demandons de prendre toute disposition dans le respect du droit de grève, à commencer par l’application pleine et entière de la loi de juillet 1963 en matière de négociation préalable ou de concertation prévue par la circulaire n° 2 du 4 août 1981.

Nous vous rappelons que notre organisation sait prendre ses responsabilités pour assurer la sécurité et les soins aux malades dans la limite des moyens humains et matériels.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de nos sentiments distingués.


Alain Haubert, Secrétaire du Syndicat CGT du CH de L'Aigle