Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2008

Organisation des instances septembre2008

Enclenchons

 

un processus de lutte

 

pour la Défense

 

de l’Hôpital Public !!

 

 

Nous espérons que cette période de vacances aura été bénéfique

pour tous, malgré nos problèmes de pouvoir d’achat et de conditions

de travail liés souvent à des effectifs minimum.

 

Cette rentrée sociale va être marquée, dans notre hôpital par les décisions

de l’A.R.H et du ministère de la santé, concernant son avenir :

 

Lundi 15 Septembre, à Caen, restitution du rapport de la Mission d’Appui,

par l’A.R.H, au président de Conseil d’Administration du C.H.

 

Vendredi 26 Septembre : Présentation du rapport aux instances de

l’hôpital : C.T.E et C.A.

 

Fin Octobre, réunions des instances (C.A ; C.T.E ; C.M.E) : présentation

des projets pour notre hôpital en lien avec les orientations du rapport de la

Mission d’Appui.

 

La C.G.T ne manquera pas, aussi, de pointer les questions et /ou disfonctionnements

concernant la Direction, les Ressources Humaines, le respect du droit à la formation,

les titularisations des contractuels, le respect du Statut et la restitution du rapport de

la Cour Régionale des Comptes sur notre établissement.

 

Vendredi  12 Septembre : Réunion du C.H.S.C.T, rapport du Cabinet

d’Expertise « Emergences » sur les conditions de travail en U.S.S.R.

 

Mardi 7 Octobre : journée mondiale d’action pour un travail décent et

une vie décente à l’appel de la Confédération Syndicale Mondiale et de la

Confédération Européenne des Syndicats, (voir l’Appel des syndicats Français).

 

 

Dans notre Pays, ce sont 240 établissements hospitaliers publics qui sont considérés

« vulnérables »par la Fédération Hospitalière de France. La volonté du Gouvernement

de continuer à appliquer la T2A (Tarification à l’Activité) et de mettre en œuvre la RGPP

(Révision Générale des Politiques Publiques) confirme son intention de casser l’hôpital public.

 

Partout dans notre Pays, y compris à l’Aigle, enclenchons un processus de luttes pour

mettre en échec les projets gouvernementaux d’étranglement financier de nos

établissements,notamment le projet de loi « patient, santé, territoire » et la loi de

financement de laSécurité Sociale qui seront votés ces prochaines semaines

au parlement.

Les commentaires sont fermés.