Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2008

VERDICT DE FIN SEPTEMBRE 2008

 

 

 

Le 29 Septembre 2008.

 

Communiqué de Presse du Syndicat C.G.T du Centre Hospitalier de l’AIGLE 61305

 

 

DE SERIEUSES INQUIETUDES DEMEURES……

 

 

Le Vendredi 26 Septembre 2008, Monsieur BLAIS, Directeur de

l’Agence Régionale de Santé à commenté au Centre Hospitalier de l’Aigle, devant les élus du personnel et les cadres de l’établissement, le rapport de la Mission d’Appuis Ministérielle attendu depuis…..Juin dernier.

 

Si la C.G.T prend acte du maintien de tous les services du C.H,

de sérieuses inquiétudes demeures sur l’offre de soins qui sera proposée à la population par chaque services :

  • Chirurgie : Développement de l’ambulatoire (hôpital de jour : le malade est sortant le jour de son hospitalisation) ; suppression de la chirurgie orthopédique ? Quelle chirurgie viscérale ?

 

  • Bloc opératoire: Doit être réorganisé pour accroitre son « rendement ».

 

  • Médecines : Seraient réorientées vers de la médecine « générale » et gériatrique ; que deviennent les spécialités actuelles : cardiologie et pneumologie ?

 

  • Obstétrique : draine 80% des patients de la région Aiglonne ; mais des épées de Damoclès semblent être suspendue au dessus de ce service : « Que » 500 accouchements par an, « quel devenir après le départ du seul Obstétricien » ? Merci pour les autre médecins qui travaillent dans ce service ; et un départ, cela se prévoit, Messieurs !!!! C’est quant même enmerdant, pour le ministère de la santé, un service qui répond aux besoins de la population : pour le fermer, c’est beaucoup plus difficile à expliquer !!!

 

  • Création de lits d’Hospitalisation à Domicile : avec l’A.D.M.R !!! Si la C.G.T approuve la création d’une telle structure, elle doit être HOSPITALIERE : à chacun son métier.

 

  • Santé mentale : fusion de tout le secteur de psychiatrie de l’hôpital avec le CPO d’Alençon ; avec mutation du personnel.

 

Le plan de retour à l’équilibre financier : Fin 2008 le déficit sera proche des 10 millions d’Euros ! Si des « erreurs » de gestion seraient reconnues (en attente du rapport de la cour régionale des comptes), le Centre hospitalier de l’Aigle est dans la même galère que 70% des hôpitaux de France : les hôpitaux publics sont en déficit de recettes. Volontairement, par la mise en place de la T2A (Tarification à l’Activité), le gouvernement asphyxie financièrement les hôpitaux publics. Ainsi la Loi, voulue par N. SARKOZY, Hôpital Patient Santé Territoire sonnera la fin de l’hôpital public et de la Sécurité Sociale. L’objectif étant de réduire au maximum la partie socialisée des dépenses de santé et de transformer les hôpitaux en établissements commerciaux.

Notre centre hospitalier devra donc établir un plan de retour à l’équilibre sur trois ans !!

Autant s’attendre à une course aux actes considérés les plus rémunérateurs, avec quels effectifs, quels services administratifs et logistiques?

Et /ou une hausse d’activité de plus 8% par an. Est-ce réalisable puisque nous sommes limité actuellement par la loi à une hausse maxi de 4% ?

 

Des groupes de travail sont invités à se mettre en place pour préparer ce plan qui devra être près fin Octobre !!! Scénario que l’on a déjà connu à maintes reprises ….. Avec comme carotte : la reconstruction du Centre Hospitalier.

 

A nouveau, la C.G.T appelle le personnel du C.H mais aussi la population à se mobiliser pour la défense du droit à la santé pour tous. Rien n’est inéluctable !!! Ainsi dès le 7 Octobre prochain : massivement, venez manifester place de la poste, à 17 heures 30mn à l’Aigle pour revendiquer une vie décente, un travail décent, le droit de se soigner à l’AIGLE !!!!

 

 

 

L’Aigle le 29 Septembre 2008.

 

 

 

 

11/09/2008

Organisation des instances septembre2008

Enclenchons

 

un processus de lutte

 

pour la Défense

 

de l’Hôpital Public !!

 

 

Nous espérons que cette période de vacances aura été bénéfique

pour tous, malgré nos problèmes de pouvoir d’achat et de conditions

de travail liés souvent à des effectifs minimum.

 

Cette rentrée sociale va être marquée, dans notre hôpital par les décisions

de l’A.R.H et du ministère de la santé, concernant son avenir :

 

Lundi 15 Septembre, à Caen, restitution du rapport de la Mission d’Appui,

par l’A.R.H, au président de Conseil d’Administration du C.H.

 

Vendredi 26 Septembre : Présentation du rapport aux instances de

l’hôpital : C.T.E et C.A.

 

Fin Octobre, réunions des instances (C.A ; C.T.E ; C.M.E) : présentation

des projets pour notre hôpital en lien avec les orientations du rapport de la

Mission d’Appui.

 

La C.G.T ne manquera pas, aussi, de pointer les questions et /ou disfonctionnements

concernant la Direction, les Ressources Humaines, le respect du droit à la formation,

les titularisations des contractuels, le respect du Statut et la restitution du rapport de

la Cour Régionale des Comptes sur notre établissement.

 

Vendredi  12 Septembre : Réunion du C.H.S.C.T, rapport du Cabinet

d’Expertise « Emergences » sur les conditions de travail en U.S.S.R.

 

Mardi 7 Octobre : journée mondiale d’action pour un travail décent et

une vie décente à l’appel de la Confédération Syndicale Mondiale et de la

Confédération Européenne des Syndicats, (voir l’Appel des syndicats Français).

 

 

Dans notre Pays, ce sont 240 établissements hospitaliers publics qui sont considérés

« vulnérables »par la Fédération Hospitalière de France. La volonté du Gouvernement

de continuer à appliquer la T2A (Tarification à l’Activité) et de mettre en œuvre la RGPP

(Révision Générale des Politiques Publiques) confirme son intention de casser l’hôpital public.

 

Partout dans notre Pays, y compris à l’Aigle, enclenchons un processus de luttes pour

mettre en échec les projets gouvernementaux d’étranglement financier de nos

établissements,notamment le projet de loi « patient, santé, territoire » et la loi de

financement de laSécurité Sociale qui seront votés ces prochaines semaines

au parlement.

05/09/2008

Prud'hommes

ELECTIONS DES CONSEILLERS

 

 

PRUD’HOMMAUX

 

 

 

 

LE 3 DECEMBRE 2008

 

 

 

 

Nous sortons des élections professionnelles Hospitalières, en fin d’année vont avoir lieu les élections prud’hommales.

Indirectement, nous sommes concerné et cela dans la vie de tous les jours.

 

 

Quel agent n’a pas un conjoint(e), un enfant, un parent,

 

un ami confronté à un litige avec son employeur ?

 

 

Une rupture de contrat ou un licenciement se passe rarement bien.

Personne n’est heureux de se retrouver au chômage, mais lorsqu’en plus la rupture d’un contrat est abusive de la part de

l’employeur, l’injustice ressentie est d’autant plus grande surtout que le code du travail est de plus en plus massacré par

le gouvernement soutenu par le MEDEF.

 

Notre système Prud’hommal où siègent les élus des salariés sur liste syndicale et patronat, est propre à notre pays, bien

qu’il soit mis à mal par le gouvernement.

 

C’est pourquoi nos collègues en C.A.E, C.A.V mais aussi tous salariés du secteur privé que nous connaissons, devront aller

voter le 3 décembre 2008.

 

Les employeurs indiqueront à chaque votant le lieu du bureau de vote (souvent en mairie).

 

Pour l’inscription sur les listes éligibles, contacter nous.

prud'hom.jpg