Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2009

29 janvier 2009

 

Orne – L'Aigle

Défense de l'Hopital Public

 

Le jeudi 29 janvier 2009, des centaines de milliers d'employés du secteur santé se sont massivement mobilisés. Ils ont à nouveau affirmé le refus du projet de loi « Hôpital Patient Santé Territoire » qui n'aboutira qu'à une regression pour le service majeur qu'est l'hôpital public.

Nous le rappelons fermement : notre revendication principale est le retrait de ce projet de loi.

En effet, les différents faits relatés dernièrement dans les médias n'ont fait que renforcer la volonté du gouvernement de passer en force le projet « Bachelot » (HPST). L'étranglement financier du service public est bien orchestré, avec en partition, la forte diminution du personnel sous prétexte de mutualiser les compétences pour couvrir tous les terrritoires de Santé. Les hôpitaux sont en passe de se transformer en usines à soins : le patient devient client, le soignant devient exécutant.

 

Nous refusons la mise en danger de nos professions et de nos patients. Nous avons avant tout besoin de reconnaissance professionnelle et sociale. Nous voulons aujourd'hui et demain faire le travail pour lequel nous sommes formés.

 

Soigner, c'est aussi prendre soin !!!!

 

D'ores et déjà, les employés de l'Hôpital de L'Aigle(59% de grevistes), soutenus par une très large majorité de la population du bassin(+ de 1400 signataires à notre pétition), seront prêt à manisfester à nouveau leur refus de la situation actuelle et les projets du gouvernement.

 

 

Nous sommes tous concernés, refusons ensemble ce projet de loi, les diresteurs,les médecins, les cadres, les infirmières, les kinés, les aides soignants, les ASH, les ouvriers,les techniciens,les administratifs ...

 

TOUS ENSEMBLE refusons ce projet.

 

Arrétons l'asphyxie de notre établissement. Oui, nous avons besoin d'une réforme, d'une réorganisation. Pour cela la CGT propose : des effectifs suffisants, la reconnaissance des compétences professionnelles, le respect du temps de travail et de repos (éviter le présentéisme), reconnaître la pénibilité du travail, la reconnaisance des qualifications, la reconnaisance du travail collectif, retrouver le sens de notre travail....

 

TOUS ACTEURS DU SOIN , TOUS ENSEMBLE REFUSONS LA LOGIQUE COMPTABLE, TOUS ENSEMBLE BATTONS NOUS POUR QUE LA SANTE DE NOTRE HOPITAL, NOTRE SANTE, LA SANTE DE NOS PATIENTS SOIENT RESPECTEES

 

Les membres de la section CGT du Centre Hospitalier de L'Aigle

Les commentaires sont fermés.