Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2009

USLD EHPAD

 

 

 

 

DECLARATION

 

 

 DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL

 

 

 

 CGT

 

 

 AU                                               CHSCT

 

 

       


Le 05 JUIN 2009  

 

U.S.L.D : unité de soins de longue durée.

EHPAD : établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

 

  QUELLES QUALITES DES SOINS ET QUELLE RESPONSABLITE HIERARCHIQUE ?

 

  QUELLES CONDITIONS DE TRAVAIL ?

 

                 Au niveau national, 71% des français considèrent que la prise en charge actuelle des personnes âgées par les pouvoirs publics n’est pas satisfaisante, selon une enquête TNS SOFRES (23 et 24 avril 2009) commandée par la Fédération Hospitalière de France (FHF).

 

                  Les médias nationaux relatent aussi parfois, dans des émissions à sensations (voir France 2 du 22 octobre 2008) les conditions d’accueil et de prise en charge de nos aînés.

 

                  La CGT, bien évidemment et ses militants, n’attendent pas les sondages et émissions T.V. pour dénoncer les mauvaises qualités de soins et de conditions de travail.

 

                   A l’hôpital de L’Aigle, on constate des dépassements systématiques et successif d’horaire dû à des sous- effectifs : par exemple, 47 heures de travail sur 5 jours ; sans compter en moyenne 1 heure sup. par jour, soit 52 heures sur 5 jours.

A cela s’ajoutent d’autres difficultés : - cumul des heures supplémentaires

                                                             - rythme de travail en 12 heures et plus

                                                             - 3 services, soit 86 résidents à prendre en charge par une seule IDE.

 

Sans compter la gestion des arrêts maladie en l’absence du cadre.

 

Ces situations génèrent des états de stress importants du personnel, ayant des conséquences néfastes  sur la santé des agents et la sécurité au travail.

 

Le médecin du travail doit être une ressource en terme d’identification du stress et la CGT réaffirme le rôle pivot de ce médecin. Ce qui ne saurait soustraire la hiérarchie (du cadre au directeur) à leurs responsabilités et obligations en termes de protection de la santé physique et morale des salariés.

 

Rappelons aussi que la CGT a dénoncé avec vigueur la transformation programmée de 67 000 lits d’USLD en France en lits d’EHPAD. Au C.H. de L’Aigle, ce sont 20 lits qui sont concernés. Nos inquiétudes, quant à la prise en charge des personnes âgées très dépendantes nécessitant des soins médicaux importants, sont bien fondées.

 

                      La réponse aux difficultés ne saurait être la culpabilisation des équipes, voire des sanctions de la part de la hiérarchie. La CGT soutiendra, défendra nos collègues soumis à de tels traitements ; et fait des propositions concrètes pour assurer une prise en charge décente des personnes âgées. Nous sommes prêts à en débattre avec les acteurs concernés…

Les commentaires sont fermés.