Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2010

VOEUX 2010

Bonne année 2010

à toutes et tous

 

 

Que 2010 soit une année de progrès social

Le 13 JANVIER 2010

 

 

La cgt a voté pour le Projet Médical 2009/2013

 

 

Le projet médical (2009/2013) tant attendu depuis des mois a enfin été présenté aux instances de l’hôpital en Décembre 2009 (Comité Technique d’Etablissement/Commission Médicale/Conseil d’Administration).

Après maintes péripéties, trois audits, des débats, des pétitions, des actions des personnels et de la population, ce projet médical a donc été enfanté.

 

Son contenu :

 

  • Maintien de la chirurgie multidisciplinaire (28 lits) dite « de semaine » et de « courte durée ».

  • Consolidation de la gynécologie/obstétrique.

  • Conforter le service de soins de suites et de réadaptation (ex-convalescents).

  • Conforter le plateau technique (imagerie médicale, pharmacie, laboratoire)

  • Renforcement des urgences

  • Réorganisation du bloc opératoire

  • Partenariat inter hospitalier et développement des relations avec la médecine de ville.

 

Notre analyse :

 

Les oiseaux de mauvaise augure qui s’impatientaient devant notre porte, nous prédisant des fermetures de services ou à tout le moins une « diminution de la voilure » (ils se reconnaîtront) en sont aujourd’hui pour leurs frais.

Les différentes mobilisations de la population, des élus, du personnel avec les médecins ont manifestement porté leurs fruits ; pour l’instant le bon sens l’a emporté.

Ne soyons pas naïfs, nous devons rester mobilisés et vigilants, en effet plusieurs « épées de Damoclès » restent en suspens au dessus de nos têtes.

Ce projet médical est lié directement au plan de retour à l’équilibre financier et à la loi Hôpital Patient Santé Territoire (BACHELOT/SARKOZY). Cette loi est dangereuse pour le devenir de l’hôpital public ; toute activité médicale étant liée à un rendement financier (mise en pratique de la Tarification A l’Activité). Tout le système de santé sera centralisé par les Agences Régionales de Santé (ARS) via le ministère de la Santé.

 

Le projet Aiglon est inscrit dans le cadre d’une évolution socio-économique et démographique PASSIVE et sans aucune perspective dynamique de développement économique de la région !!

 

 

Les autres points sur lesquels nous devons rester mobilisés :

 

L’ophtalmologie : l’Aigle reste une zone de non droit à l’accès aux soins dans cette spécialité (déconventionnement des spécialistes Aiglons) ; exigeons un service de consultation d’ophtalmologie, à l’hôpital (comme à Argentan).

Si le traitement de certains cancers est maintenu ; exigeons aussi le traitement par chimiothérapie à l’hôpital de l’Aigle. Actuellement les malades sont contraints à d’incessants aller et retour à CAEN (est-ce pour préserver la part de marché du centre François BACLESSE ??).

Exigeons les investissements nécessaires pour assurer la sécurité des résidents de la Maison de Retraite de Moulins la Marche et pour éviter sa fermeture (envisagée par certains élus et/ou « spécialistes économiques ».)

Refusons ce service d’Hospitalisation A Domicile géré par l’ADMR ; exigeons un service HAD hospitalier plus ambitieux avec des places gérontologiques et du personnel titulaire qualifié (Statut de la fonction publique hospitalière) au lieu des 10 malheureuses places retenues sur l’Aigle.

Exigeons des effectifs du personnel en rapport avec le Projet Médical ambitieux, dans l’immédiat : plan de titularisation des 60 contractuels incluant la régularisation des CDI. La dernière vague de stagiairisation ne couvre pas les départs en retraite 2009 et ceux à venir en 2010.

 

MAINTENANT, ENSEMBLE, OBTENONS LA RECONSTRUCTION DE NOTRE CENTRE HOSPITALIER AVEC DES CREDITS D’ETAT.

 

 

Il n’y a que ceux qui ne se battent pas qui sont certains de perdre les batailles.

 

 

Appel unitaire Le jeudi 21 janvier 2010.

Grève pour la défense des services publics.

Rassemblement à 11h00 devant le CHIC Alençon/Mamers.

Les commentaires sont fermés.