Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2010

24 JUIN 2010

Mardi 15 juin 2010, le gouvernement a enfin dévoilé le fond de la réforme sur les retraites, applaudit des deux mains par le MEDEF. Réforme purement injuste. Ce sont les salariés et les retraités qui vont devoir supporter seuls le financement de ce projet,  « Il faut prendre l'argent là où il se trouve, chez les pauvres. D'accord, ils n'en ont pas beaucoup, mais ils sont plus nombreux! » (citation d'Alphonse Allais, journaliste et écrivain).

Les conséquences:

  • Les catégories actives passeraient à un départ à la retraite de 55 ans à 57 ans.

  • Remise en cause du départ au bout de 15 ans de service avec 3 enfants.

  • Le départ à 60 ans serait prolongé de 4 mois dés le 1er juillet 2011.

  • Les cotisations retraites seraient augmentées, ce qui engendrerai une baisse systématique des salaires.

 

Alors,

Sur l'emploi:

  • Tu veux arrêter la casse de ton contenu professionnel.

  • Tu veux travailler au sein d'une équipe complète et stable et arrêter de faire des heures supplémentaires.

Sur les salaires

  • Tu veux une reconnaissance de tes qualifications et de ton métier.

  • Tu veux une revalorisation de ta grille, donc une augmentation du point (engendre automatiquement une hausse de recettes dans les caisses sociales).

Sur la retraite

  • Tu veux maintenir ton droit au départ à la retraite à 55 ans et 60 ans.

  • Tu veux maintenir la reconnaissance de la pénibilité au travail (1/5 IDE et 2/5 Aide Soignants mis en invalidité)

  • D'autres moyens de financement existent

Information de dernière minute, le droit d'option des IDE pour le passage en catégorie A est reporté en février 2011. Il est urgent d'attendre. Tout dépend de notre rapport de force sur le dossier retraite.

 

Cette réforme est bien un choix de société, c'est pourquoi, nous appelons tous les collègues titulaires comme contractuels à se déclarer gréviste et à manifester

 

MOBILISONS NOUS : JEUDI 24 MAI 2010.

DEPART POUR ALENCON des locaux syndicaux: 8H00

2éme Manifestation place de la poste à l'Aigle à 17h30.

RESULTATS DE LA MOBILISATION DANS L'ORNE : 450 à L'AIGLE, 600 à ARGENTAN, 6000 à FLERS, 5000 à ALENCON

ET LE GOUVERNEMENT CAMPE SUR SES POSITIONS ET ALLONS NOUS REUSSIR A LE FAIRE CHANGER D'AVIS ET COMMENT ? TOUS ENSEMBLE MOBILISONS NOUS ENCORE ET ENCORE !!!

21/06/2010

Jeudi 24 juin : Retraites, tous contre le projet du gouvernement !!

 

logocgt.jpgcftc.gifCFDT.jpgunsa.jpg

 

solidaires.jpgfsu.jpg

 

 

 

 

Face à la puissance de l’argent, 5,2 millions d’euros de gaspillés par le gouvernement, soutenu par le MEDEF, en spots publicitaires, pour vendre son mauvais projet de retraite…

Répondons par la puissance de la rue !

63 % des français rejettent la politique sociale du gouvernement.

62 % des français se disent prêts à descendre dans la rue pour défendre les retraites.

Après le 23 mars, le 1er mai, le 27 mai, allons-y encore plus fort le 24 juin.

 

Manifestation départementale le 24 juin 2010

à 11H00 à Alençon Place Foch

RDV à 9H00 Esplanade du parc Elan. Opération escargot à 9H30 à Alençon.

Lâcher de ballons revendicatifs à 12H00 à la Pyramide

 

L’union fait la force. 6 organisations syndicales appellent à une journée d’actions, de grèves et de manifestations le 24 juin.

Nous avons donc les moyens de préserver et de développer notre système de retraite par répartition garantissant le droit à une retraite décente à 60 ans.

L’argent existe, faisons autrement pour garder ce droit social.

Par notre action unie, interprofessionnelle et intergénérationnelle,

personne ne restera sur la touche, ensemble agissons pour :

 

Réaffirmer l’âge légal à 60 ans

Faire reconnaître la pénibilité

Un autre financement

Une autre politique de l’emploi