Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2011

PROFESSION DE FOI CTE 2011 CH DE L'AIGLE

La cgt ne fera pas promesses, seuls les actes comptent.

 
Lors des dernières élections professionnelles, en 2007, le personnel avait renouvelé sa confiance envers la CGT, comme la première organisation syndicale à l'hôpital de l'Aigle.

Les militants CGT se doivent de faire un bilan des 4 années passées.

 
La CGT avec le personnel a:
  

Lutté pour le maintien de la chirurgie et de la maternité (1er rapport ministériel).

  • Organisé en ville un débat/conférence sur le maintien de nos services au sein de notre établissement en présence de 400 personnes et avec la participation du Docteur Prudhomme, médecin urgentiste de la région parisienne.

  • Remis la direction face à ses responsabilités et surtout la légalité concernant la mise en place des badges.

  • Lutté contre toutes les suppressions de postes, notamment au service restauration.

  • Poussé la direction à renégocier la répartition de la prime de service, afin que le personnel en fin de carrière ne soit pas pénalisé. La CGT revendique toujours pour un 13ème mois, contractuels inclus.

  • Accompagné et soutenu les collègues convoqués à la direction.

  • Obtenu pour les catégories ouvrières, la reconnaissance des diplômes, et donc

l'accès à un grade qualifié pour les agents en possédant.

  • Obtenu des vagues de stagiairisations et depuis 2010 un rendez-vous annuel sur « la résorption des emplois précaires ».

  • Dénoncé les contrôles abusifs des arrêts maladies.

  • Obtenu des chèques cadeaux avec le maintien de l'arbre de Noël, pour 2011.

  • Défendu, au CHSCT, les conditions de travail et dénoncé le manque d'effectifs dans les maisons de retraites en particulier avec un rapport d'expertise. En parallèle nous avons participé activement au document unique sur les risques professionnels au CH de l'Aigle

 

Pour notre prochain mandat, la CGT s'engage à lutter pour:

 

  • Une gestion HUMAINE du personnel.

  • L'arrêt immédiat des suppressions de postes, le remplacement des départs en retraites.

  • La titularisation des contractuels.

  • Une amélioration des conditions de travail dans les services « hébergement » avec du personnel et du matériel adaptés aux soins.

  • Du personnel nécessaire dans les services de soins, administratifs et logistiques

  • Un hôpital neuf digne de recevoir les patients du bassin Aiglon.

 

Projet immobilier

 

Parmi les différentes études réalisées par les directions successives, seule la CGT a voté pour un projet finalisé

 mais non financé en 2007.

 Depuis par l'intermédiaire des médias et réunions internes à l'hôpital d'autres projets ont été présentés

 mais n'aboutissent toujours pas, faute de financement.

 

La CGT s'engage à lutter avec le personnel, la population pour mener à bien le projet de reconstruction avec le financement

 et le maintien de nos services actuels (chirurgie/maternité).

 En effet, nous avons les pires craintes que le projet immobilier soit passé une nouvelle fois aux oubliettes.

Tout cela sur l'hôtel des plans de restrictions budgétaires.

 

NE PERDEZ PAS VOTRE VOIX;

 ALLEZ VOTER POUR LE SYNDICAT QUI TANT AU NIVEAU NATIONAL

QUE LOCAL

 DEFEND VOS INTERETS SANS COMPROMISSION.

 

VOTEZ POUR LES LISTES CGT

 

 

 

20/09/2011

FIN DE GREVE MAIS PAS LA FAIM EN CUISINE


GREVE LOCALE, SUITE


rencontre CGT / Direction du 14 septembre 2011




Après 5 jours de préavis et 3 jours de grève, la CGT, avec le personnel, a enfin obtenu une réunion le mercredi 14 septembre.
Après 3 heures et cinquante minutes de négociation, la CGT a obtenu une grande partie de ses revendications :

La mise en CDI, avec promesse de stagiairisation de l’agent actuellement en CDD et remplaçant une mutation,dans le cadre de la résorption de l’emploi précaire. (ce qui avait été promis il y a un an)
Un contrat à durée déterminée (pour 6 mois) afin de faciliter l’engagement du service restauration à se réorganiser pour pallier au poste correspondant au départ en retraite.
Un engagement pour le remplacement des congés maladie (le plus possible) et les congés formation.
Un investissement dans le matériel nécessaire ou existant mais vétuste.
Enfin et finalement, la Direction s’est engagée à refaire un bilan, dans 6 à 8 mois à peu près, sur le fonctionnement du service après sa réorganisation.

Compte tenu de ces avancées, le syndicat CGT, en accord avec le personnel, a décidé, sans triomphalisme, de mettre un terme à la grève.
Nous resterons vigilants sur le respect de ces engagements.

Nous remercions les agents et collègues qui, par solidarité, ont soutenu, en faisant grève, nos collègues des cuisines .

Le 20 octobre, jour de l’élection de vos représentants,mobilisez vous, votez CGT !





08/09/2011

Vive la rentrée !! on commence par une grève !

 

Informé de la suppression de 2 postes au service cuisine ,

 une délégation CGT a rencontré Monsieur le Directeur,le 11 Août 2011.

Celui-ci en introduction de notre entretien a ressorti le discours récurrent

de notre établissement en déficit (prévision fin d'année -1,2M €),

donc suppressions de postes au service cuisine , POUR COMMENCER !

 

Quels seront les prochains services concernés ?

 

 

 

Nous réitérons lors de cette rencontre nos propos d'Avril 2010, lui expliquant ainsi:

 

  • LE METIER de cuisinier.

  • La remise en question constante de l'équipe sur l'organisation pour plus d'efficience et d'économie.

  • La perte de postes antérieurs.

  • Le mouvement de grève d'Avril 2010 contre la suppression de 2 postes

  • Le non respect des engagements pris par Mr FOURNEL (suite à la grève), notamment le remplacement d'une mutation par un professionnel qualifié titulaire.

  • Les méthodes répétitives de la direction sur les organisations, réorganisations, désorganisations des services, où généralement on supprime le personnel, puis on laisse l'équipe s'organiser avec les moyens du bord.

 

 A l'issue de notre rendez-vous et n'ayant toujours pas compris la motivation de la Direction,

si ce n'est supprimer des postes pour supprimer des postes,

comme dans tous les services, le Directeur s'est engagé à rencontrer le personnel des cuisines.

 

Conclusion de la rencontre Direction (Mr TIRVAUDEY/Mme COURTOIS) / Équipe des cuisines:

 

DITES NOUS CE QU'IL VOUS MANQUE,

 

NOUS ALLONS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS EN PASSER !

 

 

 

Exaspérée et écœurée par le discours vide et sans argument de la Direction,

 l'équipe des cuisines a décidé d'utiliser son droit de grève pour une durée illimitée,

 afin d'obtenir:

 

  1. La mise en stage immédiate de notre collègue contractuel.

  2. Le remplacement de Mr GOUEDARD ouvrant ses droits à la retraite au mois d'Octobre 2011.

 

 

 

GREVE LOCALE ILLIMITEE

 

A PARTIR DE

 

LUNDI 12 SEPTEMBRE 2011

  

Petit rappel de la situation :

 

  • Mai 2010, la Direction veut supprimer 2 postes en cuisines : un départ en retraite et un départ pour mutation.

 

Le service cuisine avec la CGT interpellent les instances, sans réponse;

 se met en grève, largement suivi par le personnel soignant.

C'est alors que Monsieur FOURNEL, Directeur Général,

 s'engage à remplacer au moins un des deux postes par un agent professionnel titulaire .

 

Les mois passent et en guise d'agent titulaire, la DRH recrute un agent qualifié en CDD.

 Après plusieurs contrats, la Direction veut maintenant supprimer son poste.

 

Pour l'agent parti en retraite, il n'a pas été remplacé.

 

  • Septembre 2011, un collègue cuisinier part en retraite en octobre, la Direction ne veut pas le remplacer, elle veut donc supprimer 3 postes sur 2 ans.

 A SAVOIR

Une étude comparative de fabrication avec d'autres établissements a été effectuée

et révèle que les collègues cuisiniers sont très productifs (1500 repas/jour).

 

Le service cuisine a obtenu, sans l'aide d'un cabinet conseil, l'agrément permettant ainsi de vendre des repas à l'extérieur

 ( à la crèche, la malle aux repas ,les Sapinettes......) 

 

Quelles vont être les conséquences, si la Direction « sarko-boute » sur ses positions?

 

  • Désorganisation totale du service.

  • Fort risque de la perte de l'agrément, donc perte de recettes, donc suppression de postes.

  • Hausse des dépenses sur la ligne budgétaire achat et approvisionnement.

  • Baisse automatique de la qualité de la prestation auprès des patients et des clients, alors qu'aujourd'hui les retours d'enquêtes de satisfaction sont largement positifs.

 

 

 

LE CITRON EST PRESSE MONSIEUR LE DIRECTEUR,

 

ARRETEZ, IL N'Y A PLUS DE JUS !!!!

 

 

Les agents de la cuisine, soutenus par la CGT, ne veulent pas pâtir de la Politique Nationale de Santé qui à pour but de casser le savoir faire de l'hôpital public.

 

Nul n'ignore l'état budgétaire en négatif de notre établissement, mais le personnel tout confondu n'est pas responsable

de son sous-financement.

 

A l'heure actuelle, aucune négociation n'a été ouverte par la direction.

 

Le service cuisine n'est pas isolé sur les suppressions de postes par rapport

 au fameux retour à l'équilibre financier au détriment de notre devoir

 de service public envers les patients.

 

Dans les semaines qui suivent, vont se poser les questions:

 

  • Du maintien de notre CHIRURGIE ? (le loup serait-il dans la bergerie?)

  • Par conséquence, la «RENTABLITE» du maintien de notre bloc opératoire ?

  • Pourrons nous toujours accoucher à l'Aigle ?

  • Le maintien de l'ouverture du HOME MOULINOIS ?