Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2012

Politiques, n'oubliez pas la SANTE !

LES 3 Unions Syndicales Départementales de la Santé et Action Sociale (61-50-14) de Basse – Normandie s'associent avec la coordination régionale CGT pour :

lancer un cri d'alerte

 

aux politiques

Les attaques sans précédent contre le service public se multiplient :

Fermetures de lits, de services, de maternités de proximité, privatisation rampante des spécialités les plus rentables, fermeture massive de lits de psychiatrie, mise en place des ARS, T2A, loi HPST…

Le secteur sanitaire social et médico-social : insertion protection de l’enfance, accueil et réinsertion des publics en difficulté , n’est pas épargné non plus. La loi HPST(Hôpital, Patient, Santé, Territoire) et la RGPP ( Révision Générale des politiques publics ) séparent le social des secteurs sanitaires et médico-social.

Les outils mis en place : ARS, regroupement des spécialités par Pôle, GCS( Groupement de Coopération Sanitaire), CPOM (Contrats Pluriannuels d'Objectifs et de Moyens), GCSMS( Groupement de Coopération Sociale ou Médico-Sociale ), GIE( Groupement d’Intérêt Economique) etc…, sont des outils de destruction massive du service de santé public et d’action sociale de notre pays.

Partout, dans nos établissements et services des luttes s’organisent pour défendre les garanties collectives, statut et conventions collectives, améliorer les conditions de travail, les conditions d’accueil et de prise en charge de la population, l’accès aux soins, le droit à l’autonomie, la prévention sanitaire et sociale, la cohésion sociale, la protection des publics les plus vulnérables, l’augmentation des salaires, la lutte contre la précarité, la prise en compte de la pénibilité de nos professions, le droit à une retraite pleine et entière à 60 ans, les budgets etc…

 

NOUS interpellons les prochains candidats, élus aux législatives et à la présidentielle pour prendre toute la mesure des votes entérinés qui portent atteintes à l’ HUMAIN POUR AUGMENTER LES PROFITS d'une minorité et de prendre leur responsabilité lors de leur prochain mandat......

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.