Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2012

Info syndicale cgt ch l'Aigle 31 mai 2012

Résorption de l'emploi précaire:

Mardi 22 mai 2012, la direction et les syndicats CGT, CFDT, FO se sont réunis sur la résorption de l'emploi précaire.

L'échange a débuté sur l'analyse du dossier remis aux syndicats contenant :

l'effectif total de l'établissement, la liste des CDI, CDD, CUI, la pyramide des ages du personnel et le tableau prévisionnel du personnel pouvant prétendre au départ à la retraite.

Pour la CGT, il en ressort que le tableau prévisionnel des départs en retraite n'est pas représentatif de la réalité, notamment pour 2011 annonçant 3 départs et qui au final sera 21. Pour 2012, les départs en retraite potentiels seraient de 10.

Nous constatons que :

  • La totalité des agents précaires sont de la catégorie C; Aide Soignant, ASH, Ouvrier, Administratif.

  • 50% des contractuels (CDD,CUI) sont concentrés dans les services personnes âgées. La CGT rappelle (article de presse à l'appui) l'ouverture de la maison de retraite d' Aube et qui cherche à recruter actuellement 45 salariés en CDI , ce qui pourrait engendrer des départs de nos collègues précaires.

  • La CGT souhaite qu'apparaisse le métier (grade) des agents qui arrivent et partent de l'établissement sur les bulletins d'information des ressources humaines qui sont joints aux fiches de paie. Afin d'avoir une vision plus précise sur la migration du personnel et des postes.

La Direction semblerait vouloir répondre à nos revendications persistantes (ex:multitude de contrats, contrats de courtes durées) concernant la précarité au sein de l'établissement. Pour cela, elle annonce une nouvelle politique des ressources humaines, une règle de parcours type de l'agent:

Embauche avec CDD de 1 mois, si évaluation positive

Renouvellement du CDD de 3 mois, si évaluation positive

Renouvellement du CDD de 6 mois, si évaluation positive

Renouvellement du CDD de 12 mois, si évaluation positive

A l'issu de ces 22 mois de CDD l'agent sera mis en CDI avec déroulement de carrière calqué sur le Glissement Vieillesse et Technicité de la fonction publique hospitalière.

De plus le directeur s'engage sur la titularisation des agents en CDI lors des départs en retraite de titulaires.

Concrètement pour cette année:

7 stagiairisations:4 sont déjà pourvus et les 3 autres seront proposés aux agents en CDI.

35 mises en CDI pour septembre: Sont concernés les agents en CDD et CUI qui ont la plus grande ancienneté cumulée et qui ne sont pas sur des postes de remplacement.

Certes, un CDI est mieux qu'un CDD, nous en sommes tous conscient, mais cela ne donne pas droit au même suivi de déroulement de carrière (pas inscrit au CAPL) et à la prime de service. La CGT réaffirme son opposition à l'abus et à la banalisation des CDI dans la fonction publique hospitalière. C'est pourquoi le personnel avec la CGT va devoir lutter pour transformer les CDI en titularisations et ne pas subir le même sort que France-Télécom. C'est à dire la disparition des titulaires.

Travaux en Médecine:

Vendredi 25 mai 2012, s'est réunit le CHSCT extraordinaire avec pour point unique les travaux en médecine. La direction n'a pas estimé nécessaire une fois de plus de présenter aux membres du CHSCT une base écrite sur l'organisation du service de médecine A divisé en deux équipes sur deux étages. Les membres CGT ont relayés les échanges qui se sont tenus avec l'équipe, mardi 22 mai. Notamment sur le renforcement d'une AS la nuit et d'ASH. La seule réponse de la direction est qu'il faut voir. Il faut donc que les conditions de travail s'aggravent encore plus pour que la direction prenne en considération les propos du personnel. Seul l'effectif IDE est renforcé.

La CGT a de nouveau abordé la difficulté pour le personnel de prendre son temps de repas et qu'il devait être pris sur le temps de travail.

A l'issue de ce CHSCT, le directeur devait rencontrer les médecins du service pour leur organisation.

Vu le flou sur l'organisation du service pendant les travaux, la CGT appelle le personnel à lui signaler tout dysfonctionnement pouvant impacter sa santé, sa sécurité et celle du patients.

Orientations de l'Agence Régionale de Santé

Changement de stratégie, plus question d'attaquer de front notre hôpital sur la fermeture de la chirurgie et la maternité. Il faut laisser faire le temps. En effet, l'ARS mise sur l'age de nos praticiens et pense à leur départ en retraite. Ce sera le prétexte idéal, pour raison de sécurité de transférer nos activités sur le CHIC.

Car l'ARS a la volonté d'avoir un seul établissement pilote par Communauté Hospitalière de Territoire, auquel serait rattaché tous les établissements satellites transformés en grandes maisons de retraite et services de médecine. Pour ce qui nous concerne l'établissement pilote serait le CHIC.

Notre décompte est lancé, il nous reste 5 ans.

Comme en 2008, le personnel avec la CGT va devoir lutter pour notre rôle d'hôpital de proximité avec le maintien tous ses services. Lutter, pour ne pas accoucher ou être opéré d'une appendicite à 60 Km. Notre mission est bien d'être un service public, la Communauté Hospitalière de Territoire doit justement servir à maintenir l'égalité de tous face aux soins, nous cotisons selon nos moyens et devons être soignés selon nos besoins. Notre établissement n'a pas qu'une responsabilité de santé sur le bassin aiglon mais il a aussi un impact économique et industriel.

Pour la CGT, il faut:

  • un projet médical soutenu par la direction

  • une volonté de politique de recrutement médical pour anticiper le renouvellement de nos praticiens.

  • Recruter un(e) DRH diplômé(e), qualifié(e) propre à notre établissement et non mutualisé avec Alençon.

  • Sortir de la direction commune qui n'apporte rien, si ce n'est une facilité pour nous absorber.

  • L'abrogation de la loi HPST et la suppression du système T2A responsable du déficit des hôpitaux.

Les commentaires sont fermés.