Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2012

EPRD = des solutions ont été trouvées !!!!

Le 1er EPRD ayant été refusé par l' ARS (Agence Régionale de Santé) !!!!! La direction et le service des Finances de notre établissement ont travaillé sur un nouvel EPRD. Des Solutions ont été trouvées !!! En ne diminuant que de 0,3% la ligne de dépenses du personnel mais en augmentant la ligne des recettes, nous ne pouvons qu'approuver cette réorientation. Par ailleurs, le conseil de surveillance, composé du maire, d'élus, de médecins et de représentant des usagers, par une motion, soutient et appuie la direction de notre Hôpital dans la recherche de mesures qui doivent permettre de répondre aux attentes de l' ARS, et d'assurer la pérennité économique et sanitaire du centre hospitalier de l'Aigle.

CHIRURGIE :   25 lits + 3 lits déployés en médecine : rapporteraient 75 000 € à partir du 1er septembreEt si l'activité augmentait à l'avenir, la direction n'est pas opposée à rouvrir des lits !

MATERNITE : Le chiffre des naissances remontant en 2012 ( 536 naissances prévues à ce jour),on ne diminuera pas le nombre de lits (17 lits), on assurera la Sécurité,

Une réunion pour une nouvelle organisation est prévue dès septembre.

IMAGERIE MEDICALE : En optimisant mieux l'exploitation du scanner, avec une nouvelle plage d'ouverture le mardi après midi,

À partir de début octobre, (avec exploitation à distance) cela rapporterait 60 000 € ! avec quel coût d'exploitation ! et y a t il eu concertation du service radiologie!

OPHTALMOLOGIE :Une augmentation des consultations publiques à hauteur de 1200 annuelles pour les 2 ophtalmologistes, rapporterait 33 000€

ANFH (Agence Nationale de Formation des Hospitaliers) :26 600€ apparait sur l'EPRD ce qui correspond à un accord de remboursement,cette somme a donc été prise en compte.

IDE : Sur la ligne budgétaire du personnel, 8 à 9 IDE été prévues, 3 se sont désistées, la ligne budgétaire a donc été revue à la baisse pour coller à la réalité !! tout en les reportant pour 2013

 Grâce à ces nouvelles recettes, le déficit prévisionnel serait de 360 000€ au lieu de 1 million d'€ prévu !!!

Nous espérons que l'ARS prendra en compte la bonne volonté, le travail et les efforts de l'ensemble des personnels de l'établissement et acceptera cet EPRD, il était bon de revoir le prévisionnel car en réalité les chiffres sont meilleurs que prévus. Par ailleurs, nous regrettons que des menaces pèsent sur le service « culture à l'hôpital »!

L'hôpital de l'Aigle a toutes ses raisons d'être !

Le combat de la CGT sera toujours contre la loi HPST et la T2a et

pour le maintien de notre établissement avec tous ses services et l'accès aux soins pour tous !

ps : en USSR la direction s'engage que le travail en 9h prenne fin dès septembre

 

 

 

CHIRURGIE/MATERNITE = FERMETURE PROGRAMMEE

le 09 juillet 2012

 

le Comité Technique d'Établissement s'est réuni mardi 03 juillet 2012, différents points sur le devenir de notre établissement ont été abordés:

 

État Prévisionnel des Recettes et des Dépenses:

Veille des vacances; l'Agence Régionale de Santé vient de refuser notre EPRD 2012 pour trop de dépenses en personnel et demande à la direction de revoir sa copie pour le 22 juillet 2012.

La direction annonce lors de ce CTE quelques pistes pour un nouveau Contrat de Retour à l'Équilibre Financier:

  1. Création d'une Médecine gériatrique

  2. Maternité: Réduction de 17 à 10 lits et quid sur l'effectif des sage-femmes.

  3. Chirurgie: Nouvelle réduction de lits, passant la chirurgie de 28 à 20 lits

Depuis 2008, l'ARS a pour projet de passer notre Maternité en service de « suivi et suite d'accouchements », ainsi que la fermeture de notre chirurgie et par conséquence notre bloc opératoire. La lutte menée par l'ensemble du personnel, de l'agent au médecin avait enrayé la machine. Toutes nouvelles réductions de lits ne garantie en rien le maintien de ces services. Pour la CGT, nous voyons une nouvelle attaque envers notre établissement et son rôle d'offre de soins de proximité pour tous.

 

Autre nouvelle:

Après deux ans au sein de notre établissement, Mr Tirvaudey directeur délégué, annonce son départ. Ses motifs:

Évolution impossible sur le projet médical, « les médecins travaillent chacun dans leur coin ».

Quel projet médical, celui de l'ARS?

Dialogue social épuisant.

Il est clair pour la CGT que tant que la règle budgétaire primera au détriment du personnel et par conséquences sur les conditions de travail et la qualité d'offre de soins, le dialogue social restera difficile à tous les niveaux.

Soutien lointain de l'Autorité de Tutelle (Agence Régionale de Santé)

Le sentiment du directeur est partagé par l'ensemble du personnel. L'ARS ne soutient que les fusions et les fermetures de services.

Distance entre le domicile et le lieu de travail (140 km/jour)

nous comprenons ce facteur de distance et c'est la raison pour laquelle nous défendons l'hôpital de proximité, pour éviter d'accoucher, d'être opéré, et de rendre des visites familiales à 60km de l'Aigle.

Pour rappel: la durée moyenne d'un directeur dans notre hôpital est de 1,5 an, la direction commune ne garantit en rien la stabilité d'une direction.

Malgré la période de congés d'été, la CGT reste sur le qui-vive

et vous tiendra informé sur toute avancée.

 

PS: Le nouveau décret sur la retraite à 60 ans est sorti, il est à disposition à notre local.