Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2013

NON A LA FERMETURE « DU HOME MOULINOIS », MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE MOULINS LA MARCHE

 

 

Le 24 février 2013

 

WEEK-END AGITE POUR « LE HOME MOULINOIS »

Vendredi : Rendez vous au Conseil Général

Samedi : reportage de TF1 pour le 13H.

 

Vendredi 22 février 2013:

 

Une délégation de 5 personnes (3 CGT, 1agent et 1 représentant des familles), accompagnée d’une cinquantaine de sympathisants,  a été reçue par Monsieur Lambert, Président du conseil Général de l’Orne, accompagné par Mr Chevalier, conseiller général du Canton de Moulins la Marche. Au cour de cet échange d’une heure, la CGT n’a pas manqué de rappeler notre démarche : guidée uniquement par soucis du respect des résidents et du personnel du Home Moulinois ; c’est à dire le maintien et le développement (éventuel) de cette structure de proximité, démarche en complète opposition à celle défendue par les « casseurs » de cet établissement, qui ne résonnent qu’en termes économiques et de rendement financier, le respect humain paraissant loin de leurs préoccupations !!!     .

Monsieur le Président Lambert, a déclaré être favorable à une politique favorisant le développement de structures rurales plutôt que d’augmenter les capacités d’accueils en milieu Urbain. Le conseil Général étudie tous projets allant dans ce sens.

C’est pourquoi celui-ci refuse le transfert de 12 lits vers la Maison de Retraite « Aiglontine » située dans la ville de l’Aigle et a donc bloqué les 26 lits du « Home Moulinois » sur la commune de moulins la Marche.

Concernant la fermeture du « Home Moulinois »:

Le conseil Général n’a jamais reçu de demande d’aide financière officielle de la part de l’hôpital de l’Aigle pour les travaux de remise aux normes du bâtiment concernant la  sécurité incendie. Hormis un vague projet présenté par la direction en 2010 ? Avec un plan de financement sur trois.

 

Le président a stipulé, que le conseil Général examinera aussi toutes propositions d’évolution de la structure moulinoise et favorisant son maintient sur le site. 

Le président Lambert doit très prochainement sortir un communiqué de presse. Il vous sera transmis dés qu’il sera en la possession de la CGT.

Le syndicat CGT ne peut que se féliciter d’une telle position, avec le personnel, la population, les résidents et leur famille, continuons à nous mobiliser pour obtenir un plan de maintien officiel du Home Moulinois !!!!

 

 

Samedi 23 février 2013:

 

Prévenu de la présence de TF1 aux portes du Home Moulinois, la CGT l’a signalé à la direction et a accompagné les journalistes. Le directeur délégué, Monsieur Tirvaudey, s’est aussi déplacé. L’équipe de Monsieur Pernault (TF1) a recueilli les témoignages de résidents, familles, Maire,  syndicat CGT et directeur.

Le reportage doit paraitre dans un 13h de cette semaine mais nous n’avons pas la date. « D’une simple fermeture » pour raison de sécurité mais aussi financière, nous constatons que l’humain peut encore être entendu, même dans les journaux télévisés nationaux.

 

Cette intervention de TF1 a permis une première rencontre improvisée directeur/famille/maire de moulins la Marche/CGT.

La direction répond toujours sur l’aspect budgétaire avec un discours mettant en opposition les services, fermons MOULINS pour sauver l’hôpital.

Ce qui renforce les familles présentes dans leur détermination à défendre l’Home Moulinois. Elles seront sur le Marché de l’Aigle, mardi 26 février, de 10h à 11h pour faire signer la pétition.

LE SYNDICAT CGT revendique dans un premier temps, une demande d’aide financière officielle auprès du Conseil Général, afin que les travaux de sécurité soient réalisés. Puis dans un  deuxième temps que l’hôpital travaille sur un projet de développement de la structure et qu’il n’y ait pas de collusion entre les budgets.

 

Pour la CGT, là où le service publique de Santé recule, la Santé privée avance et cela au détriment financier des familles, du résident et de la part d’humanité auquel il a droit. (Aujourd’hui le Président du Conseil de Surveillance, veut céder pour l’€ symbolique les bâtiments de l’EHPAD de Moulins la Marche à une société privée)

 

Complément d’informations :

Rendez-vous : Mardi 26 février 2013, à 11h, avec Mr Pinot Maire de l’Aigle et président du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier de l’Aigle.

Pétition: 500 signatures de plus en une semaine, soit 1200 (en trois semaines).

La communauté de commune : La C.D.C. a voté unanimement une motion pour le maintien du Home Moulinois.

 

La CGT appelle à signer massivement la pétition.

11/02/2013

NON A LA FERMETURE DU "HOME MOULINOIS",MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE

Jeudi 07 février 2013 :

 

Le syndicat CGT accompagné du personnel, d’un résident, de familles de résidents du « Home Moulinois », ainsi que de Monsieur Chevallier (conseiller général) a été reçu à la mairie par Monsieur Gloria, Maire de Moulins la Marche et Monsieur Cally, conseiller municipal.

 

L’objectif de cette rencontre était de connaitre la position des élus de la ville de Moulins la Marche sur le devenir de la maison de retraite. Monsieur le Maire a annoncé que le conseil municipal s’était réuni la semaine précédente et avait ajouté ce point à l’ordre du jour. L’ensemble du conseil municipal s’est prononcé contre la fermeture. A l’issue de leur débat une motion « contre la fermeture » a été votée unanimement.

La CGT ayant demandé un rendez-vous à Messieurs Moraud (préfet) et Lambert (président du conseil général) elle a remis à Monsieur le Maire les doubles de ces courriers et a convié la municipalité à les accompagner lors de ces rendez-vous.

 

Cet échange d’une heure et demie nous a permis :

  • De retracer la chronologie des travaux réalisés (exemple : installation d’un groupe électrogène) et surtout de ceux qui n’ont pas été réalisés (mise aux normes sécurité incendie) par le gestionnaire, donc la Direction de l’hôpital de l’Aigle envers le «home moulinois ».

  • De recouper les propos tenus par la direction dans différentes réunions et instances, (famille, personnel.) Y a-t-il une méconnaissance où une libre interprétation des textes, quel part prend les enjeux financiers, y a t-il des décisions impulsives et une autre vérité énoncée…

  • De connaitre les avis de chacun, et de constater que tous les acteurs présents à cette réunion étaient contre la fermeture de cet établissement.

 

 

Toutes les personnes présentes dans la salle comprennent la décision du préfet mais condamnent cette politique de santé qui oublie « le coté humain »

 

 

 

Pour la CGT, il ressort de cette réunion que la responsabilité de cette fermeture dépend entièrement de la DIRECTION DE L’HOPITAL DE L’AIGLE et donc de l’AGENCE REGIONALE DE SANTE. A notre connaissance la Direction n’a jamais déposé de projet de remise aux normes de cette structure. Ce qui fait que le conseil général ne s’est pas positionné sur une potentielle aide budgétaire. Apparemment le conseil général subventionne l’entreprise prestataire de service en agents de sécurité, à hauteur de 80000€ par an .

 

 

 

A l’issue de ce rendez-vous, les familles présentes ont décidés de contacter les quelques autres familles absentes ce jour, afin d’organiser une réunion pour décider des suites à donner.

Le personnel, avec la CGT, a décidé :

 

RASSEMBLEMENT

A MOULINS LA MARCHE

SUR LA PLACE DE LA MAIRIE devant LA MAISON DE RETRAITE

SAMEDI 16 FEVRIER 2013

A 11H00

AUTOUR DE LA BRIOCHE DE MOULINS

ET D’UN VERRE DE VIN CHAUD OU CHOCOLAT

 

 

 

La CGT appelle à signer massivement la pétition.

 

La CGT appelle les collègues, les médecins, la population à la solidarité pour le maintien de cette structure.

 

 

01/02/2013

NON A LA FERMETURE « DU HOME MOULINOIS », MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE MOULINS LA MARCHE

 

Ce mardi 29 janvier 2013, le syndicat CGT a rencontré le personnel de Moulins la Marche pour le devenir de la maison de retraite.

 

Il faut rappeler qu'il y a environ cinq ans la commission de sécurité a imposé des travaux de remises aux normes de sécurité.

Trois ans après, la commission a constaté l'absence de travaux et à imposé en mesure compensatoire la présence d'un agent de sécurité la nuit (coût annuel pour l'établissement 90000€). Aujourd'hui, le préfet, garant de la sécurité des résidents et du personnel, veut fermer la structure car les TRAVAUX de remises aux normes ne sont toujours pas réalisés.

 

La Direction de l'établissement utilise t-elle la position du préfet pour répondre à une demande de l'Agence Régionale de Santé concernant un Contrat de Retour à l'Équilibre Financier qui comprendrait la fermeture du HOME MOULINOIS ?

 

Le Directeur Délégué annonce lors des vœux aux personnels qu'il met « un point d'honneur à réussir la fermeture de Moulins la Marche ».

Où place t-on notre rôle, notre mission de SERVICE PUBLIC ?

Et qu'advient-il du résident dans cette démarche?

 

Comme par hasard cette structure ne serait pas « rentable ». Alors que les bilans budgétaires pluriannuels des maisons de retraites de l'hôpital sont excédentaires. Où vont ces excédents? Servent ils à réduire le sous financement de l'hôpital?

Mais comme dit le dicton:

« Lorsque l'on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage..... »

 

L'estimation du coût de la remise aux normes est d'environ 270000€.

  • Soit 3 années de prestation d'agence de sécurité.
  • Soit à peine 10% du plan d'investissement 2013.

 

C'est pourquoi, l'équipe comprend la position préfectorale mais a décidé de lutter avec la CGT contre:

  • La fermeture du « HOME MOULINOIS ».
  • La suppression des 15 postes sur l'ensemble de l'établissement.
  • L'incitation qui leur est faite de  suivre les résidents vers l'établissement de Aube.
  • Le déracinement et les conséquences psychologiques sur les résidents de cette structure publique de 22 lits.
  • L'orientation des résidents et leur famille vers la maison de retraite de « Aube » qui est un établissement privé à but lucratif, avec un surcoût mensuel variant de 150€ à 1000€.
  • Les conséquences néfastes sur l'économie de la ville de Moulins la Marche, même si ce n'est pas notre rôle premier.

 

         Il faut que cesse la chasse aux sorcières, l'hôpital n'en sortira pas plus RICHE dans tous les sens du terme si le « HOME MOULINOIS » disparaît. Il n'y pas une année, un mois où le personnel n'est mis sous pression, doit se réorganiser.... Comment travailler en toute sérénité ?

         Hier la maternité était sur-dotée en personnel. Avant-hier la chirurgie était déficitaire. Aujourd'hui, c'est le « HOME MOULINOIS » qui est non rentable.

 

« Non la maison de retraite de Moulins la Marche n'est pas la verrue de l'hôpital de l'Aigle comme le prétendent certaines personnes de la direction ».

 

La CGT sera vigilante à ce qu'aucune pression ne soit faite sur le personnel. Des entretiens individuels avec la direction sont prévus du 04 au 09 février 2013. Nous rappelons que les agents peuvent être accompagnés par des élus du personnel.

 

la CGT appelle à signer massivement la pétition.

 

La CGT appelle les collègues, la population à la solidarité pour le maintien de cette structure, par le biais de mots de soutien et en participant aux actions qui peuvent être entreprises.

 

La CGT appelle les familles à ne pas se précipiter vers d'autres établissements, le préfet n'aurait

signifié qu'un avertissement et non un arrêté préfectoral.

 

Le Conseil Général semblerait vouloir maintenir ce site !

La CGT, avec le personnel réclame une position claire et les moyens nécessaires à sa remise aux normes.