Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2013

NON A LA FERMETURE « DU HOME MOULINOIS », MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE MOULINS LA MARCHE

 

Le 28 février 2013

Rencontre avec Monsieur Pinot, Président du conseil de Surveillance

du Centre Hospitalier de l'Aigle.

 

Une délégation d'une quinzaine de personnes constituée de familles de résidents, d'agents du « Home Moulinois », d'un résident et de représentants CGT a été reçue par Monsieur Pinot, en sa qualité de président du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier de l'Aigle, ce mardi 26 février 2013.

            Pendant deux heures, le Président du Conseil de Surveillance a tenu un discours purement économique : Si le « Home Moulinois » ferme, c'est pour le bien de l'Hôpital, (on croit rêver!!), c'est surtout son bien être BUDGETAIRE.

            Des menaces ou du chantage planeraient ils encore au dessus de notre établissement ?

            L'Agence Régionale de Santé (ARS) pousserait-elle officieusement à la fermeture de services ?

 

Et ce, malgré le retour à l'équilibre financier annoncé pour l'année 2012 par Monsieur Pinot.

 

            Monsieur le Préfet n'entend pas la requête du  président du Conseil de Surveillance qui souhaite un délai supplémentaire pour mieux fermer.

Monsieur le Préfet réagirait-il  de la même façon, si un maintien de la structure était demandé avec un réel échéancier de travaux de mises aux normes sécuritaires ?

 

            Le ressenti commun de la délégation est que : la Maison de Retraite de Moulins le Marche est sacrifiée sur l'Autel de l'ECONOMIE pour sauver l'Hôpital de l'Aigle. Une nouvelle politique semble ainsi ce profiler pour l'hôpital. Aujourd'hui Moulins est déficitaire, idem pour l'EHPAD « Foisy » (moins 88000€ en 2011) : Quel est donc son devenir ? Plus d'hébergement à l'hôpital ?

Ce sentiment renforce dans leurs convictions l'ensemble des personnes s'opposant à ce gâchis humain.

Nous sommes comme dans l'industrie... Une branche de l'entreprise serait non rentable... Un plan social est mis en place :

·         Suppression de 24 lits d'hébergement public et de son contenu (pour nous ce ne sont pas des pièces d'industrie mais simplement de l'humain).

·         Suppression de 14 postes à long terme (quels collègues ne verront pas leur CDD  renouvelé ?).

·         Cession à l'euro symbolique des locaux au privé.

 

Parmi les avancées:Monsieur Pinot, président du Conseil de Surveillance est prêt à nous accompagner pour une rencontre contradictoire avec Monsieur Lancry Directeur de l'ARS. Si nous avions un engagement de ce dernier à ne pas fermer le Home Moulinois, Mr Pinot suivrait cet avis. Il se dit ouvert à la proposition d'une table ronde : Agence Régionale de Santé / Préfet / Conseil Général / Communauté De Communes / Hôpital / Organisations syndicales.

 

ON NE LACHE RIEN, LA LUTTE CONTINUE !!!!

(prochain RDV: le Président de la CDC)

Les commentaires sont fermés.