Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2013

HOME MOULINOIS

 

Sortie glorieuse (plutôt victorieuse) d’une lutte de 5 mois pour le Service Public Hospitalier

« Seuls les combats perdus d’avance sont ceux que l’on engage pas. »

De janvier à mai 2013, le Syndicat CGT de l’Hôpital de l’Aigle a dû se battre pour maintenir une Maison de Retraite de 26 résidents pris en charge par quatorze agents. Celle-ci étant considérée par la direction comme non rentable,  cette dernière  avait décidé de ne pas la remettre aux normes de sécurité incendie.

Les conséquences d’une telle décision étaient inhumaines d’abord et économiques ensuite  pour les résidents devant être transférés vers une structure privée à but lucratif (plus chère) ainsi que pour les commerces du  village d'environ 700 habitants. Impactant aussi l’emploi avec la suppression 14 de postes, ainsi qu’une baisse d’activité dans des services transversaux (restauration, blanchisserie,…).C’est dans ces conditions que le syndicat CGT a abordé ce conflit.   

Lors de cette lutte le syndicat a fait en sorte :(De ne rien s’interdire)

  1. De ne pas être isolé du personnel :

·         Diffusion des tracts dans l’établissement 

  1. De se donner les moyens de communications (tracts, presses écrites, radio et TV)
  1. Que la démocratie syndicale vive :

·         Préparation en bureau syndical des trames écrites pour les réunions avec les politiques ;

·         Rédaction et validation des tracts et prises de paroles par le bureau syndical ; 

  1. Que le personnel soit acteur dans le mouvement :
  • Rencontre de l’équipe et mise au vote « la lutte » avec engagement du personnel à y participer. Parallèlement à la résistance enclenchée, le syndicat accompagne le personnel convoqué par la direction
  • Accueil nocturne des membres de la communauté de communes par la CGT et le personnel, afin de faire signer la pétition. (Une motion de soutien en découlera)
  • Délégation du personnel de la Maison de Retraite en Comité Techniques d'Établissement pour lire une déclaration, dénonçant cette fermeture
  • Signature des pétitions (plus de 2700) sur le Marché de l’Aigle et dans les commerces
  1. De fédérer les familles, la population

Réunion avec les familles et nomination d’une famille référente pour relayer la CGT (organisation des réunions, distribution, signature des pétitions…)

Samedi 16 février: Mobilisation autour de la brioche de Moulins et d’un vin chaud

Vendredi 22 mars: Manifestation « Barbecue » devant la maison de Retraite

Mercredi 10 avril : location d’un bus pour le rendez à l’Agence Régionale de Santé

Samedi 1er juin : Réouverture symbolique de la Maison de Retraite autour d’un verre fraternel 

  1. D’aller chercher les politiques et les faire se positionner :
  • Rendez-vous avec :le Maire de la commune de Moulins la Marche, le Président du conseil général, le Président du conseil de surveillance et maire de l’Aigle, le Président de la Communauté de Communes et le directeur de l’Agence Régionale de Santé

Le bilan de cette bataille est positif, le syndicat a su  s’opposer, lutter et proposer. Puisque l’Agence Régionale de Santé a expertisé la proposition  CGT et à décidé de maintenir ouverte la structure avec augmentation de la capacité d’accueil.

Les commentaires sont fermés.