Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2015

SI TU TOUCHE A MON HOPITAL

CELA POSE QUESTIONS :

-moins de repas pour les cuisines

-moins de linge pour la blanchisserie

-moins de lieux de stage pour l'école d'infirmière et d'aide soignante

-arrêt des CDD

-redéploiement non choisi du personnel

-permanence des soins non assurée

-aggraver l'inégalité d'accès aux soins

-engorger les urgences

-des suppressions de postes

-des patients sur la route

-mobilité des personnels spécifiques sur le territoire

Au CH  de L'AIGLE, c'est NON

LETTRE PETITION

Je tiens à mon hôpital de proximité à L'Aigle, et je veux que l’offre de soins s’y maintienne et s'y développe.

Madame la Ministre,

Je suis citoyen(ne), patient(e) ou agent hospitalier et je refuse la fermeture des services de chirurgie et de gynécologie obstétrique, avec, pour effet, la suppression de 95 postes, ce qui induirait de lourdes conséquences pour 95 familles ainsi que pour l'économie locale.

Mon hôpital  public de proximité  (L'Aigle) est situé à une heure de route de tout autre établissement et draine un bassin de population de plus de 35 000 habitants.  Mon hôpital doit ETRE RECONNU  comme un  « HOPITAL ISOLE ».

Au contraire, je veux qu’il se développe et qu’il puisse m’offrir au plus près de chez moi :

Ø  Le droit de continuer d’accoucher à L'Aigle avec une augmentation des consultations de pédiatrie, et de bénéficier des consultations pour dépister un éventuel cancer.

Ø  Une chirurgie complète et ambulatoire pour répondre à l'urgence vitale, pour moi et mes proches.

Ø  Des consultations d’ophtalmologie  publiques, pour en  être remboursé.

Ø  Des consultations de  dermatologie en nombre suffisant pour faire face à la demande.

Ø  Des spécialités comme l'urologie, la neurologie, la néphrologie (dialyse) dont les usagers ont besoin régulièrement.

Ø  Un panel d'imagerie médicale complet avec l'accès à l’IRM mobile comme cela avait été envisagé à un moment donné.

Ø  Une prise en charge locale de  la chimiothérapie afin d’éviter  des fatigues supplémentaires  dues au temps de trajet.

Ø  Les compétences existantes non valorisées (médecine vasculaire, stomathérapie, soins palliatifs et rééducation …)

NOM

Prénom

VILLE

PROFESSION

SIGNATURE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A RETOURNER AUX SYNDICATS CGT et CFDT

( Cette pétition circulera jusqu'à obtention de nos revendications)

 Centre Hospitalier  Rue du Dr Frinault 61300 L’AIGLE  

 

Les commentaires sont fermés.