Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2010

Salaires, Emplois, Retraite et dix de der

CGTCHLAIGLE.jpgA peine Mr MORICE MORAND parti que Mme VALLEE REPREND ses bonnes vieilles pratiques; on convoque, on demande des écrits de collègues sur d'autre collègues, on met plus bas que terre les agents lors d'entretien dans son bureau sauf si l'agent est accompagné par un syndicat, là les propos sont plus contenus. Et oui chassez le naturel, il revient toujours au galop. Mr FOURNEL, Directeur de l'établissement, a annoncé lors du dernier CTE qu'il cadrerait à ses directeurs adjoints. Il est urgent que Mr le Directeur cloue le cadre de la responsable des ressources humaine.

Madame VALLEE est elle la directrice de l'établissement?

 

Aujourd'hui, où le débat sur les retraites est lancé, levez la tête du guidon, pausez vous et faites le point sur vos conditions de travail.

Sachant qu'il est possible de financer autrement les caisses de retraite, pensez vous pouvoir travailler plus longtemps dans de telles conditions ?

 

  • Réduction d'effectifs dans les services.

  • Jugement arbitraire sur nos métiers.

  • Arrêts maladie non remplacés.

  • Multitude de collègues en contrat précaire.

  • Désorganisation des services.

  • Course à la rentabilité.

  • Non écoute du mal être du personnel (de l'agent au cadre).

  • Pression constante sur le retour à l'équilibre financier.

  • Aujourd'hui, l'hôpital n'est pas à l'abri du syndrome FRANCE TELECOM.

 

C'est pourquoi la CGT appelle à la grève le 20 AVRIL 2010.

Rassemblement gréviste

dans le HALL de la RADIO à 14H30.

 

Suite au CTE du 26 Mars 2010, où nous avons obtenu la création d'une commission Syndicats/Direction sur la titularisation des contrats précaires, le remplacement  des départs en retraite, une première réunion se tiendra, enfin, le 18 ou 20 MAI 2010.

 

soutenez vos représentants du personnel et collègues en CDD.

MOBILISEZ VOUS

15/05/2009

Santé et Social : Ensemble à Caen

Alençon, le 7 mai 2009

Santé publique de l’Orne

Dans la continuité des actions unitaires de ces derniers mois, les organisations syndicales de la santé publique de l'Orne : CGT, CFTC, SUD, FO et UNSA appellent les salariés à intensifier leurs mobilisations contre le projet de loi : « Hôpital, Santé, Patients et Territoires (HSPT) » qui n’a que pour but de :

- Privatiser l’hôpital public : la santé devenant une marchandise au nom de la rentabilité financière.

- Attaquer la démocratie sociale : rejet des partenaires sociaux : syndicats, élus du personnel, représentants de la population (maires).

- Précariser le statut des médecins.

- Remettre en cause les statuts des Directeurs : ceux-ci deviennent des « patrons-manager ».

- Fermer les structures hospitalières de proximité : « non rentables » (communauté hospitalière de territoire) ; création des agences régionales de la santé.

- Ouvrir en grand la porte au secteur privé lucratif de la santé.

Ensemble nous appelons les personnels à manifester et à arrêter le travail :

Le jeudi 14 mai 2009

Appel unitaire national et régional des syndicats de la santé

Le mardi 19 mai 2009

Manifestation à Caen, devant la DRASS, solidaire de l’appel régional des syndicats de l’Action Sociale de l'Orne contre la casse de leur convention collective.

Départ de cars ou covoiturage :

Alençon : Gare SNCF : 12 h 15

Argentan : Gare SNCF : 13 h 00

Flers : Champs de foire : 12 h 30

L’Aigle : Parking Intermarché : 12 h 30 (covoiturage).

Inscriptions : angela.pace@orange.fr ; landemaine.arnaud@aliceadsl.fr ; a.magdo@wanadoo.fr
Sud : 06.58.04.35.96 CGT : 06.43.73.48.41 FO : 06.43.03.72.90 CFTC : 06.64.86.24.34


Le mardi 26 mai 2009 : appel unitaire interprofessionnel

Le samedi 13 juin 2009 : grande journée de manifestations

 

Tract Intersyndical CGT - Sud - UNSA - FO - CFTC

01/02/2009

29 janvier 2009

 

Orne – L'Aigle

Défense de l'Hopital Public

 

Le jeudi 29 janvier 2009, des centaines de milliers d'employés du secteur santé se sont massivement mobilisés. Ils ont à nouveau affirmé le refus du projet de loi « Hôpital Patient Santé Territoire » qui n'aboutira qu'à une regression pour le service majeur qu'est l'hôpital public.

Nous le rappelons fermement : notre revendication principale est le retrait de ce projet de loi.

En effet, les différents faits relatés dernièrement dans les médias n'ont fait que renforcer la volonté du gouvernement de passer en force le projet « Bachelot » (HPST). L'étranglement financier du service public est bien orchestré, avec en partition, la forte diminution du personnel sous prétexte de mutualiser les compétences pour couvrir tous les terrritoires de Santé. Les hôpitaux sont en passe de se transformer en usines à soins : le patient devient client, le soignant devient exécutant.

 

Nous refusons la mise en danger de nos professions et de nos patients. Nous avons avant tout besoin de reconnaissance professionnelle et sociale. Nous voulons aujourd'hui et demain faire le travail pour lequel nous sommes formés.

 

Soigner, c'est aussi prendre soin !!!!

 

D'ores et déjà, les employés de l'Hôpital de L'Aigle(59% de grevistes), soutenus par une très large majorité de la population du bassin(+ de 1400 signataires à notre pétition), seront prêt à manisfester à nouveau leur refus de la situation actuelle et les projets du gouvernement.

 

 

Nous sommes tous concernés, refusons ensemble ce projet de loi, les diresteurs,les médecins, les cadres, les infirmières, les kinés, les aides soignants, les ASH, les ouvriers,les techniciens,les administratifs ...

 

TOUS ENSEMBLE refusons ce projet.

 

Arrétons l'asphyxie de notre établissement. Oui, nous avons besoin d'une réforme, d'une réorganisation. Pour cela la CGT propose : des effectifs suffisants, la reconnaissance des compétences professionnelles, le respect du temps de travail et de repos (éviter le présentéisme), reconnaître la pénibilité du travail, la reconnaisance des qualifications, la reconnaisance du travail collectif, retrouver le sens de notre travail....

 

TOUS ACTEURS DU SOIN , TOUS ENSEMBLE REFUSONS LA LOGIQUE COMPTABLE, TOUS ENSEMBLE BATTONS NOUS POUR QUE LA SANTE DE NOTRE HOPITAL, NOTRE SANTE, LA SANTE DE NOS PATIENTS SOIENT RESPECTEES

 

Les membres de la section CGT du Centre Hospitalier de L'Aigle

26/01/2009

Journée nationale de mobilisation Interprofessionnelle le 29 janvier 2009

APPEL DES ORGANISATIONS SYNDICALES CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA.

La crise économique amplifiée par la crise financière internationale touche durement une grande partie des salariés dans leurs emplois et leurs revenus. Alors qu’ils n’en sont en rien responsables les salariés, demandeurs d’emploi et retraités, en sont les premières victimes. Elle menace l’avenir des jeunes, met à mal la cohésion sociale et les solidarités ; elle accroît les inégalités et les risques de précarité. Surmonter cette crise implique des mesures urgentes d’une autre nature que celles prises par l’Etat et les entreprises, pour être au service de l’emploi et des rémunérations.

C’est pourquoi, les organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA) appellent les salariés du privé et du public, les chômeurs et les retraités, à une journée nationale de mobilisation interprofessionnelle le 29 janvier 2009 : elle donnera lieu dans tout le pays à des grèves et des manifestations. Elles appellent à agir massivement et interpeller les responsables gouvernementaux, les responsables patronaux et les employeurs pour :

- défendre l’emploi privé et public,

- lutter contre la précarité et les déréglementations économiques et sociales,

- exiger des politiques de rémunérations qui assurent le maintien du pouvoir d’achat des salariés, des chômeurs et des retraités et réduisent les inégalités,

- défendre le cadre collectif et solidaire de la protection sociale,

- des services publics de qualité qui assurent en particulier tout leur rôle de réponse aux besoins sociaux et de solidarité.

Les organisations syndicales rendront publique le 5 janvier 2009, une déclaration commune développant leurs propositions et revendications.

Paris, le 15 décembre 2009

02/10/2008

Travail Décent

 

Nous sommes au lendemain de la restitution du rapport de la mission d’appui ministérielle par l’ARH. Le doigt est mis sur une mauvaise gestion et des disfonctionnements médicaux. Mais il ne faut pas se leurrer, bien que le personnel a déjà été mis à contribution sur le plan de retour à l’équilibre (moins 5 jours de RTT et le temps de repas) ; la réorganisation de l’établissement va engendrer une remise en question du fonctionnement des services et donc de nos conditions de travail.

Ces orientations anticipent le projet de loi « hôpital, patient, santé, territoire », attention à l’arbre qui cache la forêt !!!

 

Nous invitons le personnel du CH de L'Aigle à un débat sur ce rapport pendant l’heure d’information syndicale vendredi 3 octobre 2008

 

 

RAPPEL :

Le mardi 07 octobre 2008, journée MONDIALE sur le travail décent doit être une journée où le personnel de l’hôpital doit montrer son attachement à son établissement, ainsi qu'au mantien de l'hôpital public et de sa mission.

jpg_Decent_work-22446.jpg

 

mardi 7 octobre 2008

 

La CGT appelle le personnel à la grève

 

Rassemblement à 17h30 Place de la Poste à l’Aigle

 

Rendez-vous à 8h30 et 14h30 - Service USSR

 

Cahier de doléances sur le "travail décent"

 

dans les services de l'hôpital

 

lors de cette journée de mobilisation

 

 

 

 

 

07/05/2008

GREVE : mai 2008

 

15 mai 2008

POUR DEFENDRE ET AMELIORER LA FONCTION PUBLIQUE !

 

TOUS EN GREVE !!!!

 

Le projet de loi « relatif à la mobilité et aux parcours professionnels » validé par le Conseil des ministres est en cours d’examen au Sénat. S’y retrouvent toutes les mesures dont les organisations syndicales ont unanimement demandé le retrait, des mesures lourdes de conséquences pour les personnels et le service public sans le moindre dialogue social.

 

L’objectif essentiel est de faciliter les suppressions massives de postes dans la Fonction publique (35000 à 40000 emplois par an), en articulation avec les mesures annoncées dans le cadre de la Révision Générale des Politiques publiques. Cette RGPP traduit le profond désengagement de l’Etat. Elle induit l’affaiblissement voire la suppression (entre autre 200 hôpitaux menacés de fermeture) ou la privatisation de missions et de services ainsi que la détérioration des conditions de travail et l’accroissement de la précarité.

 

C’est bien un plan social qui s’annonce à la Fonction Publique même si le Gouvernement en refuse l’appellation ! A cela s’ajoutent les pertes de pouvoir d’achat des personnels.

 

La Révision Générale des Politiques Publiques comme la réforme de l’Etat se mettent en œuvre sans débat public, sans que soient posées la question des missions de service public et celle des besoins des usagers et des citoyens sur l’ensemble du territoire.

 

Pour une Fonction publique et des services publics de progrès social au service de la population, nous exigeons :

 

  • un véritable débat démocratique sur la réforme de l’Etat et de la Fonction publique en partant des besoins de tous ;

  • un emploi public, statutaire et qualifié, permettant des services publics de qualité accessibles sur

l’ensemble du territoire ;

  • l’arrêt des suppressions d’emplois

  • une réelle revalorisation du pouvoir d’achat

 

A l’hôpital de l’Aigle, des moyens budgétaires en rapport avec notre activité et le maintien de tous les services répondant aux besoins de la population.

6 mai 2008

Rassemblement gréviste :

Hall de la radio

à 14h30

09/03/2008

GREVE : SAUVONS L'HOPITAL

 

 

GREVE ET MANIFESTATION

 

DU 06 MARS 2008

 

 

CENTRE HOSPITALIER

 

DE L’AIGLE

 

Prise de parole Place de la mairie :

Aujourd’hui, à l’appel unitaire des organisations syndicales CGT/FO/CFDT le personnel du Centre Hospitalier de l’Aigle est en grève et en colère pour défendre l’Hôpital Public de l’Aigle.

Les Aides Soignants, les Infirmières, les Cadres, les Personnels Administratifs, les Manipulateurs Radio,  les Ouvriers, les Cuisiniers, les Agents de la Blanchisserie, les Médecins (présents et soutenant notre mouvement) en ont marre :

  • Des promesses non-tenues.

  • Des conditions de travail qui se détériorent.

  • Du « travaillez plus pour de moins en moins de considérations ».

  • Des pressions morales et de certaines maltraitances.

  • Des glissements de taches incessants.

  • Des effectifs minimum.

  • Des guerres Commission Médicale d’Etablissement / Direction

  • Une Direction des Ressources Humaines inexistante et des erreurs chaque mois sur les paies.

  • De l’irrespect envers les représentants syndicaux et élus du personnel : rétentions d’informations, projets bouclés sans leurs avis (voir pole ASHQ)

  • Des plans de formations anémiques et reprenant que trop rarement les désirs des agents (entre autre les formations qualifiantes, en promotions sociales).

  • Des non réponses, entre autre depuis fin Décembre 2007 : avenir des contrats CAE et CAV de la blanchisserie, avenir de la Santé Mentale

 

Quel contrat d’objectif et de Moyen après les élections ?

 Avec quelle Direction ?

Le directeur serait sur le départ ? « Mais on ne doit pas le dire !!!! »

Avec le soutien de la population, nous exigeons des pouvoirs publics et des élus, c'est-à-dire du président du Conseil d’Administration, Mr YVON, de Mr le Député Mr LENOIR, des engagements clairs et précis sur le maintien du potentiel de soins de notre hôpital :

  • Chirurgie

  • Médecine

  • Plateau technique (bloc/radio)

  • Urgences

  • Maternité

  • Santé Mentale

  • Maisons de Retraites

  • Ecole d’infirmières (IFSI)

  • Services Logistiques et Administratifs

ON PEUT EN EFFET ETRE INQUIETS

Les réformes de gestion des hôpitaux Publics engagées depuis 4 ans ont plongé les hôpitaux dans le marasme financier et organisationnel que l’on subit aujourd’hui :

  1. Nouvelle Gouvernance

  2. Tarification A l’Activité (T2A)

Le silence de nos élus Ornais et donc Aiglons (Mrs YVON, LENOIR, GOUSSIN) sur ce dossier n’est pour le moins pas étonnant puisqu’ils ont approuvé, validé, voté ces réformes.

 

  • La Tarification A l’Activité qui se traduit par un déficit de 7 millions d’Euros pour le CH de l’Aigle.

  • La Nouvelle Gouvernance qui se heurte à des blocages administratifs, entre autre, de certains médecins, qui sont devenus par ces lois la pierre angulaire de la gestion des services (pôles).
  • Blocage volontaire et/ou subi compte tenu de la complexité de ce nouveau système.

Maintenant l’hôpital doit devenir pour nos dirigeants ultra libéraux « une entreprise productrice de soins !!! »

La santé devenant une marchandise !!

Et notre statut balancé aux orties : promesse de Mr SARKOZY

Il va sans dire que la CGT et ses militants, avec le personnel et le soutien de la population, va mettre tout œuvre pour contrer ces dérives dangereuses pour le respect du droit à la santé pour tous


Pour ce qui est de la reconstruction du Centre Hospitalier de l’Aigle :

C’est bien vous Mr YVON qui annonçait ce projet il y a 3 ans à grand renfort de communiqués de presse.

Pour fin 2007!!!!!

Que s’est il passé en 3 ans ?

Le 1er parpaing n’est pas encore posé !!!

Outre une gestion catastrophique du CH, le projet n’était pas financé ! 40 millions d’euros estimés, sans aucune subvention publique.

Pourtant les moyens existent dans notre pays, les caisses ne sont pas vides pour tout le monde.

  • 60 milliards, par an, sont distribués par l’état et les collectivités locales aux entreprises privées, sans aucun contrôle.

  • Les profits des grandes entreprises explosent (CAC 40).

Il faut une redistribution des richesses créées vers le monde du travail, vers le social ; la dernière provocation scandaleuse du MEDEF qui a octroyé un départ à la retraite à Mr GAUTIER-SAUVAGNAC d’1,5Millions d’euros (pour acheter son silence) ne peut que nous conforter dans nos convictions.

 

 

04/03/2008

APPEL A LA GREVE A L'HOPITAL DE L'AIGLE

HOPITAL 
 
EN DANGER !!!!!!

 

 

Le personnel du centre hospitalier s’adresse à la population aiglonne :

 

En effet, nous sommes inquiets de l’avenir de notre hôpital et déterminés à le défendre.

Un préavis de grève a été déposé pour le jeudi 6 mars pour les motifs suivants :

    - L'avenir de laprise en charge des patients

    - La perennisation de nos emplois

    - La pérennisation du centre hospitalier de L'Aigle

 

De plus :

    - Le projet d'Etablissement (CPOM) est en attente depuis début décembre 2007

    - Le déficit financier était de 7 millions d'euros fin 2007

    - Le sentiment d'abandon des tutelles se ressent de plus en plus

    - Il n'y a pas eu de réunions des instances au sein de l'hopital en 2008

    - Nous dénoncons l'absence de travail de collaboration entre les corps administratifs, médicaux et non médicaux

    - Le projet de construction du nouvel hôpital est à l'arrêt

 

 

Le personnel est inquiet : les conditions de travail se détériorent

Nous n’accepterons plus certaines maltraitances et pressions morales.

 Le personnel non médical a participé au plan de retour à l’équilibre financier.

 En est il de même pour tous les acteurs de l’hôpital ?

 

Pour sauvegarder votre hôpital, il faut un maire, un président du Conseil d’Administration, et des élus, réellement engagés.

 

NOUS COMPTONS

 

SUR VOTRE SOUTIEN !

 

 

JEUDI 6 MARS 2008

 

772533361.jpg A l'appel de toutes

les sections syndicales

du CH L'Aigle

 

Marche de soutien

à 10 heures:

Départ de l’hôpital avec le personnel

 
 
 

Rassemblement à 11 heures :

 

Place de la mairie

                               

 

13:50 Publié dans Manifs-Grèves | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cgt