Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2007

35 HEURES : Remise en Cause


Ce mardi 19 juin 2007, Mr le Directeur a convié les organisations syndicales afin de nous présenter son projet concernant essentiellement les services soignants :

- Horaire journalier de travail à 7 heures 30 plus une demi heure de repas sur le temps personnel :
Soit :
         * Une amplitude horaire de 8 heures
         * Passage de 20 RTT à 15 RTT



Ceci n’est pas une nouveauté puisque ce projet est dans les tiroirs de toutes les directions, introduit par le ministère de la santé, via les A.R.H depuis plusieurs années, voir le C.O.M 2005!!!
Cette réorganisation nous est présentée par Mr le Directeur sous prétexte du déficit alarmant du CH de l’Aigle : réforme incontournable pour compenser le non remplacement des départ en retraite : moins 5 R.T.T par agent, c’est 22 agents supplémentaires dans l’année !!

0c92cdc31981c341bee97d9770a70128.gifPosition défendue par la C.G.T : nous exigeons le respect des textes relatifs au temps de travail dans la fonction publique et donc au respect de 35 heures : si le temps de repas n’est plus dans le temps de travail, les agents ne sont plus à la disposition de l’employeur !!!

Nous n’accepterons jamais une organisation qui, sournoisement, inviterait les agents à travailler gratuitement : pendant la demi heure dite de repas, comme cela se produit dans nombre d’hôpitaux !!!

En conséquence, nous avons demandé à la direction :

- Les gains réels en temps de travail et financier réalisés par la suppression de 5 R.T.T par agents.

- L’organisation, par service, d’un véritable temps de repas (une demi heure) dans des conditions d’hygiène et de repos décente, hors temps de travail.

- Pour ce faire, la direction propose la mise à disposition de salles réfectoire, équipées (micro-ondes, frigos, etc.), ainsi que la possibilité de se faire livrer des repas par le service des cuisines


Enfin, la C.G.T ne sera pas dans l’orchestre des pleureuses demandant des efforts supplémentaire au personnel sous prétexte de la faillite, voulue par nos gouvernants, des hôpitaux publics.
Ce ne sont pas les 35 heures qui sont la cause de ces déficits mais bien un manque chronique de financement de la santé publique dans notre Pays et peut être aussi la merveilleuse gestion de M. MICHEL notre ex-directeur (ayons une pensée pour lui, soi disant promu à CAEN).

De l’argent il y en a :
- 2005 : 267 Milliards de ressources nouvelles pour les entreprises Françaises, sources : compte de la Nation.
 -2006 : 100 Milliards de profits nets pour les entreprises du C.A.C 40.Et 65 Milliards d’aides publiques !!


PROCHAINE REUNION AVEC LA DIRECTION LE JEUDI 26 JUIN 2007

02/05/2007

SOUTIEN

COORDINATION REGIONALE

Santé Action

Sociale

Basse

Normandie

CGT CHS CAEN

93 rue Caponière

14000 Caen

Tél : 02 31 30 50 50 (poste 53 61)

- Fax : 02 31 30 50 55 -

Mail : cgt.chs.caen@wanadoo.fr

Invitation à la presse

Madame, Monsieur,

la Coordination Régionale CGT Santé et Action Sociale de Basse Normandie soutien les salariés et les organisations syndicales de l’hôpital de l’Aigle sont mobilisés contre les suppressions d’emplois et les licenciements dans leur établissement.

Une rencontre avec le Directeur de l’Agence Régionale de l’Hospitalisation est prévue le mercredi 2 mai à 16h00. A cette occasion, la Coordination Régionale CGT invite l’ensemble des médias à un point presse ce même jour à 15 h 45.

Vous remerciant de votre présence, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes salutations distinguées.

Contact : Bruno LECHAFTOIS 06.03.63.14.20

 

Pétitions locales contre les licenciements

PETITION
PLAN DE RETOUR A

L’EQUILIBRE FINANCIER DU

CENTRE HOSPITALIER DE

L’AIGLE

 

Contre les suppressions de postes

                                                                                    et les licenciements

Pour la défense du service public

Pour l'amélioration des conditions de travail et d’hospitalisation

Pour des moyens financiers à la hauteur de nos besoins


NOMS

PRENOMS

SIGNATURES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


20/04/2007

HOPITAL EN DEFICIT, AU PERIL DE L'EMPLOI ??

Lettre adressée aux syndiqués C.G.T.

                                                        Le 17 Avril 2007

                    Cher (ère) Collègue, 

La situation dans notre hôpital est plus qu’inquiétante, comme nous le prévoyions lors du départ précipité de Mr. Michel : « les directeurs passent, les problèmes demeurent !! ». En effet, l’annonce faite par Mr. LISMONDE d’un déficit de plus de 5 Millions d’Euros accompagnée de son chapelet de mesures pour rééquilibrer ce budget doit interpeler chacun de nous, syndiqué à la C.G.T.

La gravité de la situation n’est pas une surprise pour nous ;à maintes reprises, toutes ces dernières années, nous sommes intervenus tant au C.T.E., que dans la presse et par tracts pour dénoncer l’utopie d’une reconstruction du C.H. sans subventions d’état, ainsi que la mise en application du plan gouvernemental «  Hôpital 2007 », par un financement à l’activité (T2A) accompagné de la nouvelle gouvernance, ceci afin de transformer l’hôpital public en entreprise productrice de soins.medium_deficit.2.jpg


Où est l’humain dans tout cela ??


A ce bilan, il faut ajouter les dépenses engagées par Mr Michel, à fonds perdus, envers CAP-GEMINI et MAC KESSON : plusieurs centaine de milliers d’Euros.
Hormis la population qui va pâtir d’une réduction de l’offre de soins, c’est maintenant au personnel de payer la note :

 

  • Licenciements
  • Non remplacement des départs à la retraite
  • Remise en cause de l’accord RTT, fermeture de la M B cet été !!!!
          OUI, contre ces mauvais coups, il faut se mobiliser !!!

Dans l’unité avec la CFDT et FO (comme d’habitude, nous sommes allés les chercher, et avons déjoué la manœuvre du directeur qui a essayé de nous réunir séparément !!!!).

             Ton engagement à la C.G.T est un appui fort,

ensemble syndiqués et militants de l’hôpital convainquons nos collègues de la nécessité de se battre.

Alors, dès Vendredi 20 Avril, nous comptons sur toi dans le hall de la radio, et les jours suivants pour participer à toutes les actions à venir !!!
Reçois mes fraternelles salutations,

Pour le bureau syndical, Alain HAUBERT

 

Tract Intersyndical C.G.T. / C.F.D.T. / F.O.

medium_vente_chirac.2.jpg

Hôpital en péril : + de 5 millions d'euros de déficit !!!!!!!!!!

 

Heure d’information syndicale

Le vendredi 20 avril 2007

à 14 heures

                   Hall de la radio


Les syndicats CGT CFDT et FO sont reçus par la Direction le jeudi 19 avril à 14 heures, sur le plan de « retour à l’équilibre financier » du Centre Hospitalier.

C’est pour cette raison que l’heure d’information syndicale annoncée pour jeudi est reportée à vendredi

VENEZ NOMBREUX POUR :

  • DONNER VOTRE AVIS.

  • PRENDRE DES DECISIONS D’ACTIONS.

  • SAUVEGARDER L’HOPITAL PUBLIC ET NOS EMPLOIS.

 

Ce             


01/03/2007

RENCONTRE AVEC Mr LISMONDE (directeur nouvellement nommé au CH de L'Aigle)

Hormis le Comité Technique d’Etablissement du 27 janvier 07, c’est la première fois qu’une délégation de la C.G.T. était reçue (le 26.02.07) par notre nouveau Directeur. 

    Mr Lismonde s’est déclaré être un homme de dialogue, à l’écoute des préoccupations du personnel et de leurs représentants syndicaux ; dont acte, et comme avec ses prédécesseurs, les militants de la CGT seront les fidèles porte-parole des revendications des agents de l’Hôpital (par le passé, d’autres Directeurs se sont déclarés, eux aussi, en faveur du dialogue social mais cet engagement fût bien vite oublié !!)

Les principaux dossiers abordés :

medium_ARIG2RICA8SMRVGCAIQSXQ4CAPXLM26CAJSUESBCAS36934CA0B2HSECAKQ0EFTCARVJ144CAP6IU0MCAK512L2CA3CIB4NCA1U1OXFCA78B3R6CAC7J8F4CA8V965FCAQEDM22CAUD6DLICABZ8V2J.2.jpg1.Situation budgétaire de l’établissement :  Mr le Directeur s’est donné comme première mission de comprendre les raisons du déficit de notre établissement (4,8 millions d’euros), le financement, toujours partiel, par la T 2A n’explique pas tout. Mr le Directeur n’exclut pas de faire appel à la cour des comptes et/ou d’engager un audit sur les activités de Cap Gémini et Mac Kesson !! Ce ne sont pas les militants de la CGT qui l’en dissuaderont !!!.

2.Renouvellement des temps partiels à 80 % : Mr le Directeur réaffirme sa position (prise au dernier CTE) « je ne remets pas en cause les 80 % » Mme Vallée devra donc revoir sa copie. A nouveau, nous invitons les agents concernés à se mettre en rapport avec le bureau des ressources humaines, accompagnés des représentants syndicaux de leur choix ( voir le dernier tract CGT / CFDT / FO).

3.Plan de stagiairisation des agents en CDI et en CDD de longue durée (engagement pris par Mr Michel avant son départ et pas respecté) , Mr le Directeur nous a annoncé :

 la stagiairisation de 17 agents, sans délai, et de 5 autres avant l’été !

4.L’organigramme de la Direction diffusé dernièrement dans l’établissement : Mr le Directeur reconnaît quelques erreurs et oublis (qui seront rectifiés) et précise que Mme Lismonde est engagée en CDD pour 10 mois, avant de suivre une formation de Directeur à l’E.N.S.P. Devant notre étonnement concernant ces embauches (Mme Lismonde et Mme Filatre) Mr le Directeur nous a déclaré vouloir s’entourer de professionnels connaissant particulièrement bien le secteur Hospitalier afin de mettre en application, rapidement, son plan d’assainissement des finances de l’ Hôpital, l’objectif étant toujours la reconstruction du Centre Hospitalier.

medium_AHQGY12CAOGXX90CAFWO65YCAYTIB98CAV5JP9GCAREHWURCA3803QYCA54E1MPCA952ZDECAKSOZE1CAPLDADPCAL1ML9PCAKBATRWCA86C6B3CABVVDB4CAXOS5YBCAD9QXSQCA3PVV3FCA1SSGT1.jpg

5.Qualité et accréditation : Mr le Directeur entend partir des besoins et ressentis des personnels pour mettre en action son plan « qualité » .

La CGT lui donne un conseil : qu’il ouvre bien grandes ses oreilles car les problèmes qualité du service public, rencontrés par les agents dans les services sont multiples, en voici quelques exemples :

·        Culpabilisation du personnel et des malades : « vous coûtez trop cher à la sécu ».

·        Rupture de stocks, conséquences : manque de matériels, de médicaments et autres… (faut-il une prescription médicale pour obtenir de l’huile de soins pour les escarres, et des abaisse-langue ?)

·        Pénurie de tenues de travail et de linge ; parfois on a le haut sans le bas et inversement, les toilettes des malades sont faites avec les chiffonnettes à ménage !!!

·        Equipes de nuit : 4 services en 15 jours, bonjour le travail en équipe et la qualité des soins !!

·        Manque d’effectifs : rappel du personnel en repos pour prendre son poste aussitôt après appel télèphonique, changement de planning sans avertir les agents

·        Tous services : dépassement de tâches : ASH/ AS     AS/ IDE !!

·        Heures supplémentaires se multipliant, personnel paramédical n’ayant pas déjeuné ni même pris un café à 14h30 (prise du travail à 6h 45mn !!)

·        Admissions de malades dans les services après 22h  malgré l’existence d’un protocole

·        Presciptions médicales orales !!! 

·        Multiplication de médecins remplacants !!!

·        Effet de la T 2A : malades de  médecine en chirurgie (Ces malades n’ont pas de visites de médecins pendant deux jours !!!)

·        Salaires non versés en temps (cas des CAE …..),

·        Changement d’echelon et de grade : les décisions suite aux commissions paritaires sont envoyés aux agents concernés après des mois de retard !!!

·        Précarisation de l’emploi : multiplication des CDD (exemple 30 en 1 an et demi)

          Multiplication des CAE et CAV, merci Mr BOORLO !!!

·        Fermeture de lits l’été pour raisons financières !!!

·        Les cadres tiraillés entre les problèmes des services et l’administration (réunionite).

Ces quelques exemples, malheureusement non exhaustifs, témoignent des conditions de travails et d’hospitalisations qui se dégradent. D’autres choix sont possibles, les moyens existent, ensemble, luttons pour un service hospitalier de qualité !

Visitez le blog de la CGT du CH de l’Aigle : http://cgt-ch-laigle.hautetfort.com

Rappel : Jeudi 15 mars  de 14 à 16h  réunion débat 

 

            DROITS A LA RETRAITE       (salle des syndicats)

14/01/2007

2007 : Années des élections

medium_logocgt.jpgChers lecteurs, cette nouvelle année sera d'une grande importance pour la défense de nos revendications (élections politiques et élections professionnelles en octobre 2007)

Une réunion est d'hores et déjà programmée pour janvier :

            le jeudi 18 janvier 2007 : réunion avec les professionnels de la Santé Mentale de 14h à 16h dans les locaux syndicaux, en présence de Francine Brière du CPO d'Alençon

  " PANSER OU REPENSER LA PSYCHIATRIE "

Une deuxième réunion sur les droits à la retraite est en préparation, nous vous communiquerons la date dés qu'elle sera fixée.

Encore une fois bonne année à tous !!

Fraternellement, Alain Haubert et Gilles Guérin du bureau syndical du CH de L'Aigle

21/12/2006

Commission de Formation 2007

SURPRIS SUR PRIX

Une fois encore, nous constatons le non respect des instances par notre cher ex-directeur (voir très cher). Lors de l’élaboration du plan de formation 2007, la commission a découvert l’engagement de Mr MICHEL pour la formation d’un agent dont le coût est de 16 000€.

 Cela confirme le mépris de notre ex-directeur envers les instances représentatives du personnel, leurs syndicats et son refus de l’adhésion à l’ A.N.F.H. malgré 2 votes positifs unanime du CTE.

De plus la Directrice des Personnes Agées nous parle de retour sur investissement sur cette formation; nous espérons que dans ce contexte il en sera de même pour la formation des dernières recrues du service des Ressources Humaines. Leur stagiairisation est indispensable afin d’éviter le financement de ces mêmes formations d’ici 2 à 3 ans (en cas de non pérennisation de ces embauches). Compte tenu du déficit prévisionnel de 30 000€ du budget de formation, la direction réunit à nouveau la commission le 18 décembre 2006.

La CGT propose :

1.       « L’injection » de 16 000€ supplémentaire pour honorer l’engagement de Mr le Directeur.

2.     De sortir du plan les formations « sécurité incendie » et « évacuation des patients » (coût : 7000€) ;  « application de la nouvelle gouvernance » (coût : 8000€)

Ces fonds peuvent être pris sur les budgets autres que celui du personnel, comme par exemple ceux qui servent à financer (à quel prix !!!) le cabinet conseil « CAP GEMINI partenaire de l’hôpital de l’Aigle » (voir le dos du livret  d’accueil fourni aux patients dans les chambres)

Nous invitons aussi tous les contrats précaires CAE et CAV à se faire connaître auprès des représentants CGT pour que l’on échange sur vos projets de formation.

Rappel : en contre partie de vos contrats précaires l’hôpital vous doit de la formation.       

OBLIGATOIRE :

Action d’accompagnement, de tutorat, de formation ou validation des acquis prévus

dans la convention. Doit déboucher sur une démarche d’insertion et de qualification notamment au travers de la V.A .E .