Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2013

10h !!

Sous prétexte de vouloir faire à tout prix des économies, Le processus ne date pas d’aujourd’hui. L'actualité sur le travail dans les commerces le dimanche, le prouve, à quelle réglementation du temps de travail les salariés doivent ils se référer? Lorsque finalement le dimanche n'est pas travaillé de façon volontaire.

A l'HOPITAL, les choses ne se posent pas de la même façon, le service public doit être assuré 24h/24, 7j/7 …. Nous sommes tous avertis !

Le décret du 4 janvier 2002 stipule que la durée quotidienne de travail ne peut excéder 9h pour les équipes de jour et 10h pour les équipes de nuit.....

Mais que penser de la journée de 10h !

Vous n'êtes pas sans en entendre parler en ce moment dans notre établissement ?

Les 10h, êtes vous pour ou contre ? Aurez vous le choix ? Sera t' il imposé ?

Les 10h, nouvelle réorganisation des équipes soignantes, comment pourra t' elle s'articuler avec celle des équipes médicales sans avoir des répercussions sur notre qualité de soins auprès du patient

Les 10h sont déjà un horaire dérogatoire, c'est une déréglementation du temps de travail.

Les 12h sont déjà appliquées aux urgences depuis des années, en maternité cela est en place depuis plus d'un an, souvenez vous des postes qui ont été supprimés.

En 10h, combien de postes seront supprimés ?

En 10h, dans des services à travail constant, comment se fera l'organisation du travail tout en respectant le patient ?

En 10h, combien serons nous d'infirmières, d'aide soignants, d 'A.S.H par jour ?

En 10h, le nombre de jour de présence à l'hôpital sera diminué mais le temps de travail restera le même annuellement ?

En 10h, quelles seront les risques d'accident de trajet encourus à la fin de notre journée de travail ?

En 10h, faudra t il rendre 2h30 à chaque journée d'arrêt maladie, à chaque journée de formation professionnelle ? ...

En 10h, on constate une variation de la vigilance, une augmentation des risques d'erreur surtout en fin de poste ….

En 10h, il y a augmentation des risques psychosociaux avec un temps de présence plus long par jour au travail qui peut favoriser le burn- out.

En 10h, la charge de travail par jour est forcément augmentée ; exemple pour les aides soignants : petit déjeuner/toilette/lever/repas/coucher/change/gouter/lever = travail du matin +un peu celui de l'après-midi....

En 10h, avec le changement du rythme scolaire programmé pour la rentrée 2014, on ne pourra ni emmener, ni aller chercher nos enfants à l'école, quel cout pour la qualité de vie familiale, quel cout pour les frais de garde ….

En 10h, la demi heure de repas sera t elle sur le temps de travail ou pas ?

En 10h, quelles seront les répercussions sur notre rythme biologique, physique, psychologique ?

Les 10h, pour les équipes de jour, de nuit ? quels services seront concernés ?

Votre avis nous intéresse n'hésitez pas à nous contacter au poste : 9645

 

 

 

 

 

25/09/2012

LE DROIT Du TRAVAIL A 80% , 90% EST MAINTENU (respect du statut)

 

 

 

LA DIRECTION REVOIT SA COPIE  GRACE A LA DEMARCHE DES Organisations syndicales soutenues

par le personnel 

Ce mardi 25 septembre 2012, à la suite du préavis de grève déposé par la CGT, soutenu par la CFDT, le directeur annonce qu'il suspend sa décision.

 

Les nombreux arguments que nous avons développés au cours de deux réunions pour la défense des temps partiels ont été entendus .

 

LE DROIT Du TRAVAIL A 80% , 90% EST MAINTENU (respect du statut)

 

Monsieur le directeur veut inciter( et non obliger) le personnel à temps partiel à se diriger vers un temps complet à l'avenir, en ré-organisant service par service le temps de travail. Il analysera la situation individuellement avec chaque agent afin de permettre de concilier vie privée et vie professionnelle. 

La CGT restera vigilante sur ces nouvelles organisations et par là même les conditions de travail. 

« la santé a un coût mais n'a pas de prix » 

La grève de jeudi est suspendue

heure d'information syndicale

 

Jeudi 27 septembre 2012 à 14h30

 

Dans le hall du scanner

 

 

 

 

 

 

 

20/09/2012

Attaque sur le travail à temps partiel 80 %

 

Le changement c'est maintenant ???

Mais il va dans le mauvais sens !!!

 

Nous rappelons que le personnel a des devoirs et des obligations auxquels il s'emploie quotidiennement, mais il a aussi des droits et parmi ces droits, celui de travailler au temps partiel de son choix.

 

Mercredi 12 septembre 2012, la CGT et CFDT ont rencontré la direction.

Ordre du jour:

  • Dans le cadre de l'EPRD, point sur les temps partiels qui ne sont pas de droit.

  • Référentiel pour la mise en place d'une gestion des temps informatisés.

 

Toujours en relation avec l'État Prévisionnel des Recettes et des Dépenses (EPRD), c'est-à-dire FAIRE DES ECONOMIES, le directeur a décidé de remettre en cause le travail à temps partiel à 80 %. Cette fois, Monsieur Tirvaudey fait fort !!! Il s'attaque directement au Statut de la Fonction Publique Hospitalière.

Selon lui, « Les agents travaillant à 80% sont sur-rémunérés puisqu'ils sont payés à 85,71% cela n’est pas équitable et c’est couteux pour l'établissement  ».

La CGT et la CFDT ont fait front commun contre cette remise en cause qui va toucher dans un premier temps les agents demandant leur renouvellement, puis ceux qui souhaiteraient à l'avenir accéder à ce droit de travailler à 80%.

Plutôt que d’investir dans le bien-être au travail des personnels, notre Direction fait le choix inverse.

Le directeur annonce qu'il va falloir revoir les organisations et est conscient qu'il y aura des effets pervers.

Pour la CGT, la direction fait totalement abstraction de l'équilibre travail/vie privée

Aujourd'hui pour raisons économiques, le directeur refuse le renouvellement des 80%, parce qu'ils sont rémunérés à 85,71% et propose (chantage) 50%, 75%, 100%.

Pour la CGT cela s'appelle du temps partiel imposé.

Un refus de temps partiel doit être motivé pour raisons de nécessité de service et aucunement pour raisons financières.

 

NOUS DEVONS REAGIR, NOUS DEVONS AGIR !

LE STATUT DE LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE DOIT ETRE RESPECTE


 

Rappel du décret sur les temps partiels :

Décret 82-624 du 20 juillet 82 consolidé le 14 avril 2006

 

  1. Temps partiel accordé de droit pour raisons familiales (naissance, soins à un conjoint…..)

  2. Temps partiel sur demande de l’agent (sous réserve des nécessités de service) à 50, 60, 70, 75, 80, 90 %

 

La loi n°94-628 du 25 juillet 1994 et l’article 46 de la loi 86-33 du 9 janvier 1986 prévoit : qu’un refus doit être motivé et précédé d’un entretien préalable avec la DRH.

 

La décision de refus doit être motivée (par la Direction) dans les conditions de la loi 79-587 du 11 juillet 1979 relative à la motivation des actes administratifs. La motivation doit être claire, précise et écrite. Elle doit comporter l’énoncé des considérations de fait et de droit qui constituent le fondement de la décision du refus ainsi que les formalités de recours administratif.

 

La seule invocation des nécessités de service ne saurait suffire.

Si l’agent conteste le refus, il peut saisir la CAP compétente qui émet un avis. Dans tous les cas, l’agent peut annoncer un recours gracieux en recommandé avec AR auprès de l’autorité administrative et engager un recours contentieux devant le tribunal administratif.

 

 

Nous demandons aux personnels ayant déjà reçu une réponse négative à leur demande de renouvellement de nous contacter, et de nous faire parvenir un double du refus.

 

 

31/08/2008

Pensée

Tous les camarades de la section du CH de L'Aigle ont une forte pensée pour Hervé, militant engagé, qui nous a quitté dans la nuit de vendredi à samedi.

Les collègues de Marlène, sa femme, la soutiennent, elle et sa famille, dans ce moment difficile.